Le suivi coloscopique post-adénomectomie réduit la mortalité par cancer

Le suivi coloscopique post-adénomectomie réduit la mortalité par cancer

28.08.2014
  • Le suivi coloscopique post-adénomectomie réduit la mortalité par cancer - 1

    Le suivi coloscopique post-adénomectomie réduit la mortalité par cancer

Bien que la surveillance coloscopique des patients après exérèse d’adénomes coliques soit largement recommandée et promue, peu d’informations sont disponibles sur la mortalité de ce groupe de patients. Une étude norvégienne publiée dans le Nejm révèle que cette l’adénomectomie est efficace pour réduire la mortalité des patients par cancer colorectal.

L’étude a exploité les données de deux registre, celui des cancers et celui des causes de mortalité entre 1993 et 2007. Tous les sujets ayant eu un adénomectomie durant cette période ont été suivis jusqu’en 2011. Ainsi, 40 226 Norvégiens ont ainsi été identifiés.

Une mortalité réduite ...

Sur un suivi médian de 7,7 ans (maximum 19 ans), 1273 patients ont développé un cancer colo-rectal. Un total de 398 décès était attendu mais 383 décès ont été réellement observés, soit un ratio standardisé de mortalité de 0,96. La mortalité est donc plus faible dans la cohorte suivie que dans la population générale.

Mais si l’on se penche de plus près sur les chiffres, la mortalité est en réalité plus élevée chez les patients porteurs d’adénomes à haut risque (nombre de décès attendus : 209; décès observés : 242; soit un SMR de 1,16) mais elle est réduite chez les sujets porteurs de polypes à faible risque (décès attendus : 189 ; décès observés : 141 ; SMR 0,75).

... mais pas pour tous

Cette différence importante de mortalité entre les populations observées (celles à bas risque et celles à haut risque) tient certes à la gravité évolutive des adénomes à haut risque, mais probablement aussi aux modalités de suivi des sujets ayant subi une exérèse de polype telles que recommandées en Norvège. Les recommandations de bonne pratique dans ce pays scandinave préconisent de réaliser une coloscopie de contrôle 10 ans après une adénomectomie chez les sujets à haut risque d’adénomes (adénomes dysplasiques de haut grade, ou composante villeuse ou de taille supérieure ou égale à 10mm) et le contrôle coloscopique est à 5 ans pour les patients à qui on a retiré 3 adénomes ou plus ; aucune surveillance spécifique n’est recommandée chez les sujets ayant eu un adénome de bas risque.

En France, les polypes adénomateux à risque relèvent pour la plupart d’entre eux d’un suivi coloscopique triennal (tous les 3 ans), et d’une consultation d’oncogénétique lorsqu’une forme familiale est suspectée.

Dr Linda Sitruk
Source : Legeneraliste.fr
Commentez Commenter

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
.

Reportage Télémédecine : test grandeur nature dans le Grand Est

C’est depuis l’ancienne animalerie remise à neuf du vieil hôpital de Strasbourg, aujourd’hui siège de la société Hopimédical, que le lancement officiel du chantier a eu lieu le 11 septembre, auprès...Commenter

Sénatoriales : des généralistes font leur entrée au Palais du Luxembourg

.

Suite au renouvellement partiel du Sénat, plusieurs médecins généralistes vont entrer pour la première fois à la Haute Assemblée. Bernard... Commenter

PMA, GPA, le grand libéralisme des Français

.

"La France est prête". C'est la ministre de la Santé qui le dit à propos de l'élargissement de l'accès à la PMA voulue par le gouvernement.... 3

Dermatologie LE PSEUDO-XANTHOME ELASTIQUE Abonné

pseudo-xanthome

Certaines pathologies héréditaires induisent une altération du tissu élastique. Compte tenu des conséquences au niveau de différents... Commenter

Médecine du sport LE CERTIFICAT DE NON CONTRE-INDICATION AU SPORT EN 2017 Abonné

certificat sportif

Jusqu’à présent, l’obtention d’une licence sportive était conditionnée par la rédaction d’un certificat médical annuel de non... 1

A découvrir