Rentrée scolaire : les poux sur le pied de guerre

Rentrée scolaire : les poux sur le pied de guerre

26.08.2014
  • Rentrée scolaire : les poux sur le pied de guerre - 1

Contrairement à une idée reçue, ce n'est pas en période scolaire que les poux prolifèrent le plus sur la tête des enfants, mais pendant les vacances scolaires, avec un pic épidémique attendu quelque jours avant la rentrée, affirme une étude réalisée par Celtipharm, entreprise spécialisée dans la collecte et l'analyse des données de santé.

« Cette année, comme les années précédentes, l'épidémie a débuté à la fin du mois de juin, elle s'est d'abord répandue dans l'ouest et le sud de la France, et est désormais en passe de s'étendre à tout le pays », explique Vincent Auvigne. Cet épidémiologiste qui réalise, en collaboration avec Celtipharm, depuis 2009 une cartographie de la progression quotidienne de l'épidémie de poux sur l’analyse du volume d’achats de produits anti-poux dans 4.600 des 22.000 pharmacies présentes sur le territoire français.

Ils ne se transmettent que par contact direct, en général « de tête à tête », ce qui explique leur propagation très rapide pendant les vacances d'été lorsqu'il y a « d'importants brassages de population », souligne le scientifique.

Les poux peuvent s'attraper un peu partout, dans les campings, les colonies de vacances, les centres aérés ou les parcs à thème. Mais c'est surtout « la baisse de vigilance » des parents qui explique la prolifération des poux pendant les mois d'été.

(d’après AFP)

Source : Legeneraliste.fr
Commentez 3 Commentaires
 
CHRISTIAN T Médecin ou Interne 26.08.2014 à 20h56

les poux , les poux ..... sont entrés dans PARIS , pov bobos !!!!!

Répondre
 
michel b Médecin ou Interne 26.08.2014 à 21h53

j aime

Répondre
 
michel b Médecin ou Interne 26.08.2014 à 20h24

Ceci s appelle un marronnier.Et une aimable communication de nos amis pharmaciens.J ai même vu des produits bio...

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
.

Moins chers, mais source d'inégalités : un bilan mitigé des réseaux des soins

Les assureurs complémentaires rêvent toujours de pouvoir contracter avec les médecins. Une enquête menée par l'IGAS montre que plus des trois quarts des mutuelles, institution de prévoyance ou...Commenter

Bactéries résistantes : pas assez de traitements innovants en développement, selon l'OMS

.

Face à la menace croissante des bactéries résistantes la production de nouveaux antibiotiques n'est pas à la hauteur, selon l'OMS. Dans un... 2

Dépassements : la Cour des comptes casse le CAS

.

Leurs effets seraient "limités et très coûteux". Dans son rapport 2017 sur le financement de la Sécu, la Cour des comptes n'y va pas de... 1

Dermatologie LE PSEUDO-XANTHOME ELASTIQUE Abonné

pseudo-xanthome

Certaines pathologies héréditaires induisent une altération du tissu élastique. Compte tenu des conséquences au niveau de différents... Commenter

Médecine du sport LE CERTIFICAT DE NON CONTRE-INDICATION AU SPORT EN 2017 Abonné

certificat sportif

Jusqu’à présent, l’obtention d’une licence sportive était conditionnée par la rédaction d’un certificat médical annuel de non... Commenter

A découvrir