100 pharmacies dans quatre régions s’apprêtent à expérimenter la vente de médicaments à l’unité

100 pharmacies dans quatre régions s’apprêtent à expérimenter la vente de médicaments à l’unité

21.08.2014
  • 100 pharmacies dans quatre régions s’apprêtent à expérimenter la vente de médicaments à l’unité - 1

L’Ile-de-France, la région Provence-Alpes-Côte d'azur, la Lorraine et le Limousin, ont été désignés pour participer à l'expérimentation sur la délivrance de médicaments à l’unité, selon le ministère de la Santé. Les quatre ARS ont donc lancé un appel à candidature pour trouver des pharmaciens volontaires prêts à délivrer des médicaments à l'unité, un test limité pour l'heure à certains antibiotiques, a précisé jeudi le ministère.

Les volontaires ont jusqu'au 8 septembre pour se manifester en Ile-de-France, Lorraine et Limousin, le délai étant fixé au 31 août pour la région Paca. Avec cette expérimentation annoncée en septembre 2013 et autorisée par le PLFSS 2014, Marisol Touraine espère réaliser des économies et lutter contre le mauvais usage des médicaments, en particulier des antibiotiques. L'ARS Ile-de-France a indiqué à l'AFP avoir déjà reçu "quelques réponses", sans être en mesure d'avancer un chiffre.

1500 euros par an de bonus pour le pharmacien

Un objectif de 100 pharmacies a été fixé, selon Philippe Besset, vice-président de la fédération des syndicats pharmaceutiques de France (FSPF), favorable à la mesure. Vingt-cinq sont appelées à être "témoins", c'est-à-dire qu'elles continueront à délivrer des boîtes, et 75 dites "expérimentatrices" vendront à l'unité des antibiotiques, dont une liste a été établie. Les volontaires recevront une rémunération spécifique : jusqu'à 1.500 euros par an pour les "expérimentatrices" et jusqu'à 300 euros pour les "témoins". L'expérimentation doit durer un an et fera l'objet d'une évaluation par l'Inserm. "Il s'agit de lutter contre la surconsommation ou la mauvaise consommation des médicaments . Si ça marche, il n'y a pas de raison que ce ne soit pas élargi, mais l'expérimentation vise à vérifier la faisabilité et les impacts", souligne la Direction générale de la santé (DGS).

Avec AFP
Source : Legeneraliste.fr
Commentez 5 Commentaires
 
JEAN-PAUL Médecin ou Interne 21.08.2014 à 23h28

" Les antibiotiques ... c 'est pas automatique " . Inquiet , beaucoup trop de patients ne prenaient ni les doses ni les durées prescrites .

Répondre
 
CHRISTIAN T Médecin ou Interne 21.08.2014 à 20h02

C'est pas trop tôt, tous les pays nordiques le pratiquent depuis longtemps : économies, pas d'automédication, cela ne vous suffit pas ? Allez faire le tour des pharmacies familiales, du gâchis... Lire la suite

Répondre
 
FREDERIC M Médecin ou Interne 21.08.2014 à 19h04

une des ineptie de notre gouvernement, la plupart des antibiotiques ont des conditionnements adaptés aux durées de traitement, 1500€ de bonus pour le pharmacien moins les charges et les impôts , cela Lire la suite

Répondre
 
CHRISTIAN T Médecin ou Interne 22.08.2014 à 20h48

cher docteur ,vous avez tout faux, bien sûr si cela avait été décidé ,par un gouvernement "autre" vous auriez , hurlé de joie , devant tant d'innovation......

Répondre
 
JEAN CLAUDE B Médecin ou Interne 23.08.2014 à 09h09

Je me demande pourquoi on n'est pas passé beaucoup plus tôt à la délivrance à l'unité. Le problème effectivement est celui de la rémunération du pharmacien... comme un autre non traité par notre Lire la suite

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
Contraception

Les femmes boudent la pilule... mais pas la contraception

Même si en 2016, la pilule reste la méthode contraceptive la plus utilisée (36,5%), son utilisation a diminué, avec une baisse de 3,1 points entre 2013 et 2016. Cette désaffection pour la pilule...Commenter

Les changements au travail, mauvais pour la santé des salariés

.

Les changements au travail peuvent avoir un impact sur la santé mentale des salariés, selon une étude du ministère du Travail publiée... Commenter

Campagne de l'industrie du médicament pour valoriser l'innovation

.

« La force d’innovation des entreprises du médicament est largement méconnue du grand public." C'est bien conscient de cette lacune, perçu... Commenter

Allergologie LE TRAITEMENT DE PREMIÈRE INTENTION DE L’ANAPHYLAXIE Abonné

.

Les dernières recommandations françaises et américaines sur l'anaphylaxie relèguent au second plan les anti-H1, les corticoïdes et les B2CA... 4

Diabète SE PIQUER LES DOIGTS : POUR QUOI FAIRE ? Abonné

.

Chez le diabétique de type 2, le ratio bénéfice/risque de l'autosurveillance glycémique est défavorable. Une nouvelle étude qui conforte... Commenter

A découvrir