2,4 millions d’euros d’indemnités pour une sclérose en plaques après un vaccin contre l’hépatite B

2,4 millions d’euros d’indemnités pour une sclérose en plaques après un vaccin contre l’hépatite B

14.08.2014
  • 2,4 millions d’euros d’indemnités pour une sclérose en plaques après un vaccin contre l’hépatite B-1

    2,4 millions d’euros d’indemnités pour une sclérose en plaques après un vaccin contre l’hépatite B

L'État a été récemment condamné à verser près de 2,4 millions d'euros à une ancienne infirmière ayant déclaré une sclérose en plaques après un vaccin contre l'hépatite B. La décision a été rendue par la Cour administrative d'appel de Nancy en juin dernier mais ébruitée mardi par L'Est Républicain.

La malade avait déclaré les premiers symptômes de la sclérose en plaques quelques semaines après les premières injections. Infirmière psychiatrique dans un centre hospitalier à Saint-Cyr-au-Mont-d'Or (Rhône), elle avait été mise à la retraite anticipée dès 1997. Après un recours gracieux contre le ministère de la Santé et un refus d'indemnisation du tribunal administratif de Besançon, en appel, en mai 2012, la Cour administrative de Nancy avait ordonné une expertise. «Ses perspectives d'évolution professionnelle ont été réduites en raison de son handicap (et) elle justifie ainsi d'un préjudice certain à caractère professionnel», ont finalement reconnu les juges administratifs dans l'arrêt consulté par l'AFP. Ils ont condamné l'État à verser 2 384 670,50 euros d'indemnités.

Cette décision de justice s'inscrit dans une évolution récente de la jurisprudence, en dépit de données scientifiques pour faire un lien entre SEP et vaccination. «Les données scientifiques, nombreuses et robustes, constantes au cours du temps, confirment l'absence de mise en évidence de lien», peut-on lire sur le site internet de l'agence française du médicament. Le débat sur l'éventuelle dangerosité du vaccin a été relancé récemment par une polémique plus large sur la présence d'adjuvants à l'aluminium dans certains vaccins, dont celui contre l'hépatite B.

Source : Legeneraliste.fr

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
Buzyn

« Je ne demande pas aux médecins de travailler plus (...) mais il faut mieux organiser les soins sur les territoires», lance Buzyn

La ministre de la Santé a réaffirmé ce vendredi son intention de revoir l'organisation du système de santé pour prendre plus efficacement en charge la population. ...15

DPC : 30 000 généralistes se sont inscrits à une action indemnisée en 2017

DPC

Les généralistes ne sont pas beaucoup plus nombreux à se former mais ils se forment plus ! Tel est le bilan que l'on peut tirer en étudiant... Commenter

Antoine Durrleman, 6e chambre de la Cour des comptes « La médecine libérale doit être mieux présente sur le territoire »

Durrleman

Le président de la 6e chambre de la Cour des comptes assume les mesures coercitives du récent rapport qu’il a piloté sur l’avenir de... 10

Pédiatrie BÉBÉ SECOUÉ : PRÉVENIR ET REPÉRER Abonné

Bebe secoue

Plusieurs centaines de nourrissons seraient victimes du syndrome du bébé secoué chaque année en France. La Haute autorité de santé et la... Commenter

Prévention UN DÉPISTAGE DE MASSE SIMPLE QUI SAUVE DES VIES Abonné

Anevrisme aorte abdominale

Une étude danoise démontre l'efficacité du dépistage combiné de l'anévrysme de l'aorte abdominale, de l'HTA et de l'AOMI sur la mortalité... Commenter

A découvrir