Deux américains sur cinq auront du diabète dans leur vie

Deux américains sur cinq auront du diabète dans leur vie

13.08.2014
  • Deux américains sur cinq auront du diabète dans leur vie - 1

    Deux américains sur cinq auront du diabète dans leur vie

40% de la population adulte aux Etats-Unis est suceptible de développer un diabète de type 2 au cours de sa vie. Ce sont les estimations d’une équipe de chercheurs américains, dont les resultats ont été publiés ce mercredi dans la revue médicale britannique The Lancet. En effet, la flambée des diabètes depuis la fin des années 80, associée à l’alongement de l’espérance de vie, augmente la probabilité de développer la maladie.

Vivre plus longtemps ... avec le diabète

Les chercheurs ont étudié les certificats de décès survenus entre 1985 et 2011, de 600 000 adultes. Ils ont également réalisé des interviews au sein de la population américaine. Entre 1985 et 1989, un homme américain âgé de 20 ans, avait 20% de chance de développer un diabète, 27% pour une femme. Entre 2000 et 2011, ce risque monte à 40% pour les hommes et 39% pour les femmes.

L’allongement de la durée de vie a aussi une influence sur le nombre d’années passées à vivre avec le diabète. Les chercheurs ont montré qu’elles avaient augmenté, pour la même période, de 156% chez les hommes et de 70% chez les femmes.

Le mal du monde développé

Le Dr Edward Gregg, principal auteur de l’étude, qui travaille au Centre de contrôle et de prévention des maladies (CDC) à Atlanta, note aussi des disparités selon les communautés. En effet, les chiffres sont plus lourds encore pour la communauté Hispanique par exemple (hommes et femmes), ou les femmes noires, avec un risque de développer la maladie dépassant les 50%.

Le diabète de type 2, dont la fréquence augmente avec l'âge, est une pathologie essentiellement liée au mode de vie et à l'obésité."Les tendances observées par Gregg et ses collègues sont probablement similaires dans l'ensemble du monde développé où les cas de diabète ont fortement augmenté au cours des deux dernières décennies", a souligné pour sa part le Dr Lorraine Lipscombe de Toronto.

Source : Legeneraliste.fr

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
Lazimi

Le Dr Gilles Lazimi, pionnier dans la lutte contre les violences faites aux femmes

« Un homme violent avec sa femme, ce n’est pas un bon père » ; « Un monsieur qui frappe sa femme et les enfants qui regardent derrière c’est de la maltraitance », etc. Dans le petit bureau du...3

Les dossiers qui ont marqué l'année L’échographie en médecine générale : gadget ou révolution ?

Sonde echographie

L’échographie deviendra-t-elle aussi indispensable que le stéthoscope dans les cabinets de médecine générale ? Sans aller jusque-là, tout... 2

Zoom en vidéo [Vidéo] Google AI travaille sur le diagnostic des cancers

Google AI

D'ici quelques années, verra-t-on arriver dans nos établissements de santé des appareillages de la marque Google ? Les premiers instruments... 1

Médecine des voyages SANTÉ DES VOYAGEURS 2018 Abonné

Voyage

Encéphalite japonaise, fièvre jaune, paludisme et mise à jour des vaccins courants sont au cœur de l'actualisation des recommandations aux... Commenter

Infectiologie MALADIE DE LYME : LES MANIFESTATIONS PRÉCOCES Abonné

Lyme

Dans le cadre du Plan national de lutte contre la maladie de Lyme de 2016, la HAS vient d’élaborer un protocole de diagnostic et de soins.... Commenter

A découvrir