Vives inquiétudes autour de la déréglementation des professions libérales

Vives inquiétudes autour de la déréglementation des professions libérales

04.08.2014
  • Vives inquiétudes autour de la déréglementation des professions libérales  - 1

    Vives inquiétudes autour de la déréglementation des professions libérales

L'Observatoire des métiers dans les professions libérales (OMPL) a exprimé lundi son inquiétude concernant l'emploi dans les 1,1 million d'entreprises libérales, après la divulgation d'un rapport confidentiel de Bercy préconisant de réformer un certain nombre de professions dites «réglementées».

L’UNAPL, qui fédère 64 syndicats de professions libérales, dénonce également les propositions du ministre de l’Économie et du Redressement productif, Arnaud Montebourg, et «exige la publication immédiate de tous les rapports mis au secret par Bercy afin que puisse avoir lieu un débat contradictoire avec l’ensemble des professions libérales». Son président, Michel Chassang, est prêt à en découdre et prévient que l’UNAPL est «particulièrement déterminée» à prendre des initiatives dès la rentrée afin de préserver les professions réglementées.

De son côté, MG France prend position contre une déréglementation de la distribution de certains médicaments. «La délivrance des médicaments est et doit rester, sous la responsabilité d’un pharmacien», peut-on lire dans le communiqué du syndicat alertant sur les risques d’accidents iatrogéniques qui augmentent dans les pays où une telle mesure a été prise.

Source : Legeneraliste.fr
Commentez 7 Commentaires
 
PHILIPPE G Médecin ou Interne 07.08.2014 à 07h13

Quelle mouche a piqué M. Montebourg pour s'occuper des professions qui travaillent et qui sont rémunérées à la tache ?
Quant s'occupera t-il des déficits publics et des abus de tous les systèmes Lire la suite

Répondre
 
FREDERIC M Médecin ou Interne 05.08.2014 à 08h00

Le pire à attendre serait que les énarques aient le droit d'exercer la médecine, ce qui supprimerait le déficit de la sécu mais augmenterait de beaucoup les CA des entreprises de pompes funèbres et Lire la suite

Répondre
 
JEAN CLAUDE B Médecin ou Interne 05.08.2014 à 07h24

Déréglementation des professions libérales... Est-ce que ça veut dire aussi suppression des ordres professionnels ? Une vieille idée de la "Gauche Sociale et Démocratique" de 1981 ça ?

Répondre
 
MARC M Médecin ou Interne 04.08.2014 à 21h41

Sommes nous à une action débile près à une destruction de structure qui fonctionne près ????
Il n'y aura qu'à faire soigner les patients par les énarques ou HEC ou X ou Centrale ..... ces gens sont Lire la suite

Répondre
 
JEAN CLAUDE B Médecin ou Interne 05.08.2014 à 07h28

En effet, heureusement que nous sommes gouvernés par des génies de la politique... sinon nous aurions du chômage.

Répondre
 
Francoise s Médecin ou Interne 04.08.2014 à 21h33

Chassang "prêt à en découdre" ? Il changerait ?

Répondre
Voir tous les commentaires

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
.

Les centres de santé ne veulent pas tomber sous la coupe des cliniques privées

Pour les centres de santé, la rentrée n'amène pas de répit. Alors que les responsables du secteur ont bataillé au printemps dernier pour éviter que la création de nouvelles structures ne soient...4

Les femmes boudent la pilule... mais pas la contraception

Contraception

Même si en 2016, la pilule reste la méthode contraceptive la plus utilisée (36,5%), son utilisation a diminué, avec une baisse de 3,1... 1

Les changements au travail, mauvais pour la santé des salariés

.

Les changements au travail peuvent avoir un impact sur la santé mentale des salariés, selon une étude du ministère du Travail publiée... 1

Allergologie LE TRAITEMENT DE PREMIÈRE INTENTION DE L’ANAPHYLAXIE Abonné

.

Les dernières recommandations françaises et américaines sur l'anaphylaxie relèguent au second plan les anti-H1, les corticoïdes et les B2CA... 4

Diabète SE PIQUER LES DOIGTS : POUR QUOI FAIRE ? Abonné

.

Chez le diabétique de type 2, le ratio bénéfice/risque de l'autosurveillance glycémique est défavorable. Une nouvelle étude qui conforte... Commenter

A découvrir