Un rapport préconise de supprimer les numerus clausus des professions de santé... sauf pour les médecins

Un rapport préconise de supprimer les numerus clausus des professions de santé... sauf pour les médecins

01.08.2014
  • Un rapport préconise de supprimer les numerus clausus des professions de santé... sauf pour les médecins - 1

Un rapport confidentiel de l'Inspection générale des finances, consacré aux désormais fameuses "professions réglementées", préconise de ne plus restreindre l'accès d'étudiants aux professions de la santé, sauf pour les médecins. Pour les masseurs-kinésithérapeutes, les chirurgiens-dentistes, les infirmiers et les pharmaciens d'officine, ce rapport gardé au secret par le gouvernement depuis mars 2013 révêlé par l’AFP préconise une "suppression du numerus clausus" et l'organisation en France d'une "formation plus ouverte".

Le rapport estime que pour ces professions, auxquelles elle adjoint celle de vétérinaire, "la durée d'études qui ne dépasse généralement pas six ans, laisse aux étudiants une visibilité suffisante" et "permet que la planification sanitaire soit régulée par les niveaux de remboursement des frais médicaux". En clair, contrairement aux médecins spécialistes et généralistes engagés dans de longues études, coûteuses pour l'Etat, rien ne justifie, selon ces hauts fonctionnaires, de réduire a priori le nombre des étudiants pour les autres professions de santé, surtout que ces quotas sont de fait contournés par l'arrivée de diplômés d'autres pays, dont de nombreux Français ayant étudié en Belgique, Espagne ou Roumanie, dont les formations sont reconnues. L'IGF souligne ainsi que 29% des nouveaux chirurgiens-dentistes s'inscrivant à l'ordre professionnel en France en 2012 avaient étudié à l'étranger, une proportion montant à 58% pour les vétérinaires et 56% pour les masseurs-kinésithérapeutes.

AFP
Source : Legeneraliste.fr
Commentez 7 Commentaires
 
JEAN JACQUES R Médecin ou Interne 03.08.2014 à 19h31

Les médecins ont un sort "privilégié". on va leur coller en prime la "coordination des soins", c'est à dire les prescriptions et la paperasse. Tout ceci sera contrôlé par des guidelines à la Lire la suite

Répondre
 
CHRISTIAN T Médecin ou Interne 03.08.2014 à 20h53

bonne thèse capitaliste ! toujours le portefeuille rempli, merci pour les génératios futures, AMEN!!!!!!

Répondre
 
Guy D Médecin ou Interne 02.08.2014 à 11h24

Si cela se confirme c'est honteux lorsque l'on connait un peu la démographie médicale et le nombre (ainsi que l'étendue) des décerts éactuels et futurs !
Guy Dutau

Répondre
 
THIERRY P Médecin ou Interne 02.08.2014 à 10h00

Démonstration s'il en était besoin, que la préoccupation est comptable, seulement comptable, et non pas le besoin réel constaté dans ces différentes professions ou dans la population.
Vision courte, Lire la suite

Répondre
 
CHRISTIAN T Médecin ou Interne 01.08.2014 à 18h38

et on va encore pleurer sur la désertification ? ça va pas la tète.....
christian tomatis retraité

Répondre
 
dominique b Médecin ou Interne 01.08.2014 à 18h44

et surtout ces professions iront vers le conventionnement sélectif et/ou la paupérisation inéluctable...

Répondre
 
CHRISTIAN T Médecin ou Interne 01.08.2014 à 22h01

fric ,fric , fric......et si nous réfléchissions à l'avenir .........cecserait moins con

Répondre
Voir tous les commentaires

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
consultation enfant

Les généralistes choisis neuf fois sur dix comme médecin traitant de l’enfant

Depuis le 1er janvier 2017, est entrée en vigueur la ROSP enfants qui sera versée au premier trimestre 2018 pour les médecins traitant d’enfant de moins de 16 ans. Le dispositif a vu le jour avec...2

Le Syndicat de la médecine générale vent debout contre la ROSP qui « formate » les médecins 

Dr Patrick Dubreil

« La ROSP est un gouffre financier », s'indigne le Dr Patrick Dubreil (photo), patron du Syndicat de la médecine générale (SMG). Pourtant ce... 5

La protection sociale des généralistes, priorité du Dr Yannick Schmitt, nouveau président de ReAGJIR

Yannick Schmitt

On le sait déjà depuis plusieurs semaines, le Dr Sophie Augros, présidente du Regroupement autonome des généralistes jeunes installés et... 3

Pédiatrie BÉBÉ SECOUÉ : PRÉVENIR ET REPÉRER Abonné

Bebe secoue

Plusieurs centaines de nourrissons seraient victimes du syndrome du bébé secoué chaque année en France. La Haute autorité de santé et la... Commenter

Prévention UN DÉPISTAGE DE MASSE SIMPLE QUI SAUVE DES VIES Abonné

Anevrisme aorte abdominale

Une étude danoise démontre l'efficacité du dépistage combiné de l'anévrysme de l'aorte abdominale, de l'HTA et de l'AOMI sur la mortalité... Commenter

A découvrir