Dans son rapport annuel, la CARMF défend son bilan 2013

Dans son rapport annuel, la CARMF défend son bilan 2013

01.08.2014
  • Dans son rapport annuel, la CARMF défend son bilan 2013 - 1

    Dans son rapport annuel, la CARMF défend son bilan 2013

Annus horribilis… Pour la CARMF, 2013 a été une année très mouvementée avec la reprise en main par la loi de réforme des retraites des caisses des professions libérales, des critiques syndicales sur sa gestion et une polémique autour de la réforme du régime complémentaire engagée par la caisse... Dans le rapport annuel de la CARMF, Gérard Maudrux, son président, préfère pourtant en retirer des éléments positifs. Sauf peut-être sur le premier point : « le texte adopté par le Parlement modifie sensiblement le fonctionnement et l’équilibre » de l’organisation de la CNAVPL (Caisse Nationale Vieillesse des professions Libérales), constate encore la CARMF. Mais elle estime que sa mobilisation « tout au long des débats au Parlement » a quand même payé, car certaines modifications ont pu être obtenues en cours de discussion au parlement, qui évitent de trop chambouler les règles régissant les relations entre CNAVPL et CARMF.

Quant aux critiques sur la gestion de la CARMF, celle-ci reprend un argument déjà évoqué, selon lequel la publication en décembre 2013 de l’ensemble des rapports définitifs de l’IGAS valent finalement quitus de son action. En chiffres, la caisse de retraite des médecins libéraux évoque un bilan plutôt flatteur de la gestion de ses placements financiers : « la CARMF n’a pas à rougir de sa gestion, la performance globale du portefeuille mobilier investi (après fiscalité) s’établissant à + 8,62% en 2013 (après + 12,57% en 2012). » Et de souligner que « les régimes gérés par la caisse ont d’ailleurs bénéficié de la bonne tenue des marchés financiers en 2013, qui a permis de dégager des résultats nettement positifs pour les régimes complémentaire et invalidité-décès, bénéficiaires à hauteur de 208 millions d’euros pour le premier et de 14 pour le second. »

Troisième polémique sur laquelle la CARMF revient dans son rapport annuel : l’adoption par son CA de la réforme du régime complémentaire, accueillie par une volée de bois verts par la CSMF et MG France. Les responsables de la CARMF qualifie cette initiative de « retraite à la carte » d’ « importante et innovante » et soutient que, grâce à cela l’équilibre financier de ce régime sera atteint. Ce n’est pas le cas pour l’ASV, souligne en substance la CARMF, même après la réforme négociée entre les syndicats et le précédent gouvernement…

Source : Legeneraliste.fr

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
Congrès Isnar

En direct du Congrès de l'Isnar-IMG Agnès Buzyn rassure les internes sur la coercition, mais botte en touche sur les conditions de travail

Après un rendez-vous manqué l’année dernière à cause des intempéries, la ministre de la Santé était cette année bien présente physiquement au 20e Congrès de l’Intersyndicale des internes de...Commenter

[VIDEO] Accès des salariés, indépendance des actions en Congrès, organisme pro-syndicats ... la directrice générale de l'ANDPC répond à vos questions - 2/2

[VIDEO] Accès des salariés, indépendance des actions en Congrès, organisme pro-syndicats ... la directrice générale de l'ANDPC répond à vos questions - 2/2-0

Les médecins ont encore un an pour répondre à leur obligation triennale de développement professionnel continu (DPC). Les généralistes... Commenter

Téléconsultation, télé-expertise : qu'est-ce que ça change ? Deux généralistes témoignent

Adrien Naegelen et Nicolas de Chanaud

À l'occasion d'un colloque sur la télémédecine en libéral, organisé par l'URPS Ile-de-France jeudi dernier, deux jeunes généralistes parisie... 1

Gastro-entérologie LE BON USAGE DES INHIBITEURS DE LA POMPE À PROTONS Abonné

IPP

Les IPP ont révolutionné la prise en charge des maladies liées à l’acide gastrique. Mais 60 % des prescriptions sont hors AMM, selon... Commenter

Prévention DIABÈTE : À QUOI SERT LE CONTRÔLE DES FACTEURS DE RISQUE ? Abonné

Diabète

Cette étude du NEJM, menée en vraie vie, suggère que lorsque tous les facteurs de risque d’un patient DT2 sont contrôlés, la probabilité de... Commenter

A découvrir