Dans son rapport annuel, la CARMF défend son bilan 2013

Dans son rapport annuel, la CARMF défend son bilan 2013

01.08.2014
  • Dans son rapport annuel, la CARMF défend son bilan 2013 - 1

    Dans son rapport annuel, la CARMF défend son bilan 2013

Annus horribilis… Pour la CARMF, 2013 a été une année très mouvementée avec la reprise en main par la loi de réforme des retraites des caisses des professions libérales, des critiques syndicales sur sa gestion et une polémique autour de la réforme du régime complémentaire engagée par la caisse... Dans le rapport annuel de la CARMF, Gérard Maudrux, son président, préfère pourtant en retirer des éléments positifs. Sauf peut-être sur le premier point : « le texte adopté par le Parlement modifie sensiblement le fonctionnement et l’équilibre » de l’organisation de la CNAVPL (Caisse Nationale Vieillesse des professions Libérales), constate encore la CARMF. Mais elle estime que sa mobilisation « tout au long des débats au Parlement » a quand même payé, car certaines modifications ont pu être obtenues en cours de discussion au parlement, qui évitent de trop chambouler les règles régissant les relations entre CNAVPL et CARMF.

Quant aux critiques sur la gestion de la CARMF, celle-ci reprend un argument déjà évoqué, selon lequel la publication en décembre 2013 de l’ensemble des rapports définitifs de l’IGAS valent finalement quitus de son action. En chiffres, la caisse de retraite des médecins libéraux évoque un bilan plutôt flatteur de la gestion de ses placements financiers : « la CARMF n’a pas à rougir de sa gestion, la performance globale du portefeuille mobilier investi (après fiscalité) s’établissant à + 8,62% en 2013 (après + 12,57% en 2012). » Et de souligner que « les régimes gérés par la caisse ont d’ailleurs bénéficié de la bonne tenue des marchés financiers en 2013, qui a permis de dégager des résultats nettement positifs pour les régimes complémentaire et invalidité-décès, bénéficiaires à hauteur de 208 millions d’euros pour le premier et de 14 pour le second. »

Troisième polémique sur laquelle la CARMF revient dans son rapport annuel : l’adoption par son CA de la réforme du régime complémentaire, accueillie par une volée de bois verts par la CSMF et MG France. Les responsables de la CARMF qualifie cette initiative de « retraite à la carte » d’ « importante et innovante » et soutient que, grâce à cela l’équilibre financier de ce régime sera atteint. Ce n’est pas le cas pour l’ASV, souligne en substance la CARMF, même après la réforme négociée entre les syndicats et le précédent gouvernement…

Source : Legeneraliste.fr
Commentez Commenter

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
Cancer domicile

Répondez à notre enquête Quelles solutions pour vos patients atteints de cancer à domicile ?

A l’heure du « virage ambulatoire », la cancérologie se déploie de plus en plus chez le patient. Pour le médecin généraliste comme pour les autres acteurs de soins de ville, c’est à la fois une...4

Agnès Buzyn annonce la mise en œuvre de la recertification des médecins

.

Agnès Buzyn avait déjà plutôt séduit l’Ordre des médecins lors de ses discours. La ministre de la Santé pourrait bien avoir à nouveau... 39

Le gouvernement ne généralisera pas le tiers payant fin novembre

.

"Nous ne sommes pas prêts techniquement à l'étendre". Alors que la loi Santé votée sous le quinquennat Hollande prévoyait la généralisation... 2

Gastro-entérologie LA CONSTIPATION Abonné

Constipation

Pathologie fréquente, assez souvent négligée, la constipation chronique nécessite d’être considérée et caractérisée. Sa prise en charge,... Commenter

Addictologie LA MALADIE DE LAUNOIS BENSAUDE Abonné

Maladie de Launoy Bensaude 2

Cette pathologie est une lipodystrophie rare, souvent rattachée à une intoxication alcoolique, et se traduit par le développement... Commenter

A découvrir