Dans son rapport annuel, la CARMF défend son bilan 2013

Dans son rapport annuel, la CARMF défend son bilan 2013

01.08.2014
  • Dans son rapport annuel, la CARMF défend son bilan 2013 - 1

    Dans son rapport annuel, la CARMF défend son bilan 2013

Annus horribilis… Pour la CARMF, 2013 a été une année très mouvementée avec la reprise en main par la loi de réforme des retraites des caisses des professions libérales, des critiques syndicales sur sa gestion et une polémique autour de la réforme du régime complémentaire engagée par la caisse... Dans le rapport annuel de la CARMF, Gérard Maudrux, son président, préfère pourtant en retirer des éléments positifs. Sauf peut-être sur le premier point : « le texte adopté par le Parlement modifie sensiblement le fonctionnement et l’équilibre » de l’organisation de la CNAVPL (Caisse Nationale Vieillesse des professions Libérales), constate encore la CARMF. Mais elle estime que sa mobilisation « tout au long des débats au Parlement » a quand même payé, car certaines modifications ont pu être obtenues en cours de discussion au parlement, qui évitent de trop chambouler les règles régissant les relations entre CNAVPL et CARMF.

Quant aux critiques sur la gestion de la CARMF, celle-ci reprend un argument déjà évoqué, selon lequel la publication en décembre 2013 de l’ensemble des rapports définitifs de l’IGAS valent finalement quitus de son action. En chiffres, la caisse de retraite des médecins libéraux évoque un bilan plutôt flatteur de la gestion de ses placements financiers : « la CARMF n’a pas à rougir de sa gestion, la performance globale du portefeuille mobilier investi (après fiscalité) s’établissant à + 8,62% en 2013 (après + 12,57% en 2012). » Et de souligner que « les régimes gérés par la caisse ont d’ailleurs bénéficié de la bonne tenue des marchés financiers en 2013, qui a permis de dégager des résultats nettement positifs pour les régimes complémentaire et invalidité-décès, bénéficiaires à hauteur de 208 millions d’euros pour le premier et de 14 pour le second. »

Troisième polémique sur laquelle la CARMF revient dans son rapport annuel : l’adoption par son CA de la réforme du régime complémentaire, accueillie par une volée de bois verts par la CSMF et MG France. Les responsables de la CARMF qualifie cette initiative de « retraite à la carte » d’ « importante et innovante » et soutient que, grâce à cela l’équilibre financier de ce régime sera atteint. Ce n’est pas le cas pour l’ASV, souligne en substance la CARMF, même après la réforme négociée entre les syndicats et le précédent gouvernement…

Source : Legeneraliste.fr

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
.

Les portraits de l'été Aviscène, la médecine à la vie comme à la scène

« Aviscène » est un interne boute-en-train. Étudiant en médecine à la vie, Youtubeur et comédien à la scène, Aviscène (il souhaite rester anonyme) est un hyperactif et cela s'entend dans son...Commenter

Les dossiers qui ont marqué l'année Un dépistage organisé… mais à deux vitesses

Photo lead

Lancé mi-mai, le programme de dépistage organisé du cancer du col de l’utérus cible surtout les femmes qui échappent au dépistage.... 1

Zoom en vidéo [Vidéo] Selon la revue Science, des gènes s'activent après la mort

Gènes

Chez des souris et des poissons zèbres, des chercheurs ont étudié l'activité de plus de 1000 gènes qui sont actifs dans les 4 jours après... 1

Médecine des voyages SANTÉ DES VOYAGEURS 2018 Abonné

Voyage

Encéphalite japonaise, fièvre jaune, paludisme et mise à jour des vaccins courants sont au cœur de l'actualisation des recommandations aux... Commenter

Infectiologie MALADIE DE LYME : LES MANIFESTATIONS PRÉCOCES Abonné

Lyme

Dans le cadre du Plan national de lutte contre la maladie de Lyme de 2016, la HAS vient d’élaborer un protocole de diagnostic et de soins.... Commenter

A découvrir