3,5 ans de prison pour l’étudiante prostituée qui avait poignardé un médecin

3,5 ans de prison pour l’étudiante prostituée qui avait poignardé un médecin

29.07.2014

En décembre 2012, cette étudiante en médecine de 23 ans avait poignardé sans raison un anesthésiste-réanimateur de 46 ans. La scène ne se passait pas à l’hôpital, mais à l’hôtel Ibis de Nancy où la jeune femme se prostituait. Atteint à la tête, au cou et au thorax, son client médecin s’en est sorti sans séquelle. Quant à l’étudiante qui se prostituait occasionnellement via des sites d’escort girls et avait déjà eu des relations tarifées avec ce client à trois reprises, elle a été condamnée lundi à Nancy à 5 ans d'emprisonnement dont 18 mois avec sursis. Le parquet avait requis 5 ans d'emprisonnement dont deux avec sursis et mise à l'épreuve. Mais les raisons qui l’ont poussé à agresser le médecin demeurent mystérieuses. La jeune femme, en détention provisoire depuis les faits, devrait pouvoir sortir de prison dans les prochaines semaines. Quant au médecin victime, il a fait savoir qu'il souhaitait "tourner la page" et n'était pas présent à l'audience.

Source : Legeneraliste.fr

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
.

« Je rembourse mon CESP pour m'installer où je veux », un généraliste déçu des bourses à l'installation

Manque d'accompagnement, changements de cartographie en cours de cursus, frustrations à l'installation… Il y a tout juste une semaine le syndicat d'internes Isnar-IMG, présentait lors de son...10

Prévention, nouvelles fiches repères, télétravail... les pistes pour éviter l'envolée des IJ

.

Dans un rapport remis mercredi au Premier ministre, trois experts font neuf constats et vingt propositions pour endiguer l'envolée des... 2

Deux fois plus d'intoxications aux opioïdes en dix ans, alerte l'ANSM 

ANSM

En France, en 10 ans, la consommation des antalgiques opioïdes a augmenté, constate l'Agence nationale de sécurité du médicament et des... Commenter

Gastro-entérologie LE BON USAGE DES INHIBITEURS DE LA POMPE À PROTONS Abonné

IPP

Les IPP ont révolutionné la prise en charge des maladies liées à l’acide gastrique. Mais 60 % des prescriptions sont hors AMM, selon... Commenter

Prévention DIABÈTE : À QUOI SERT LE CONTRÔLE DES FACTEURS DE RISQUE ? Abonné

Diabète

Cette étude du NEJM, menée en vraie vie, suggère que lorsque tous les facteurs de risque d’un patient DT2 sont contrôlés, la probabilité de... Commenter

A découvrir