Allergies : semaine plutôt calme sur le front des pollens... en attendant l’offensive de l’ambroisie !

Allergies : semaine plutôt calme sur le front des pollens... en attendant l’offensive de l’ambroisie !

28.07.2014
  • Allergies : semaine plutôt calme sur le front des pollens... en attendant l’offensive de l’ambroisie ! - 1

    Allergies : semaine plutôt calme sur le front des pollens... en attendant l’offensive de l’ambroisie !

La semaine qui démarre devrait être plutôt tranquille pour les allergiques, annonce le RNSA (Réseau national de Surveillance Aérobiologique). Tout au plus le Réseau souligne-t-il que les pollens de graminées seront toujours présents, "mais ne provoqueront plus qu'un risque allergique faible à localement moyen". Niveau 3 (sur 5) néanmoins affiché dans quatre départements : Seine-et-Marne, Allier, Puy-de-Dôme et Cantal.

Pour le reste, le RNSA, prévoit que les pollens d'urticacées, "même si ils pourront être présents en quantité", ne gêneront pas ou très peu les allergiques, de même que les pollens de plantain (sur l'ensemble du territoire) et les pollens de châtaignier, à la baisse. Finalement, seuls les pollens d'armoise seront en pleine dissémination, "mais le risque associé ne dépassera pas le niveau faible" jusqu’à début août, estime le RNSA.

C’est peut-être le calme avant la tempête, puisque sur l’ambroisie, les experts du RNSA prévoient toujours le début de la saison sur la région Lyonnaise entre le 4 août et le 8 août avec une montée en puissance vers les 16 et 17 août. "Quelques grains d'ambroisie sont déjà signalés sur nos capteurs, pour l'instant sans risque associé", relèvent, pour l’heure le RNSA.

Chaque semaine, la carte de France du RNSA renseigne sur l’intensité du risque allergique. Et dans le détail, pour chacun des départements métropolitains, on retrouvera l’état du risque pour une vingtaine d’allergènes.

Source : Legeneraliste.fr

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
Exercice mixte

400 généralistes tentés par l'exercice mixte pourraient rejoindre les hôpitaux de proximité dès 2019

Pour retrouver une offre de médecine générale dans les territoires qui en sont dépourvus, le gouvernement mise sur le recrutement de 400 omnipraticiens dans les hôpitaux de proximité. Les premiers...Commenter

[VIDEO] Un maire généraliste veut forcer les remplaçants à s'installer, ils lui répondent

 - [VIDEO] Un maire généraliste veut forcer les remplaçants à s'installer, ils lui répondent-0

La santé n’est pas le sujet numéro 1 du Grand débat national, il est même absent des thèmes prioritaires pointés par Emmanuel Macron. Mais... 12

L'Autorité de la concurrence veut revenir sur l'interdiction de publicité pour les médecins

Publicité

Les médecins seront-ils un jour autorisés à faire de la pub ? Après le conseil d’État, l’Autorité de la concurrence ouvre, à son tour, la... 6

ORL DYSFONCTIONNEMENT RHINO-SINUSIEN CHRONIQUE, ÉTAPE DIAGNOSTIQUE Abonné

Dysfonctionnement rhino-sinusien chronique

Devant un dysfonctionnement rhino-sinusien chronique, il importe de ne jamais se lancer dans un traitement, notamment antibiotique et/ou... Commenter

Maladies chroniques GOUTTE : LES INFIRMIÈRES FONT MIEUX QUE LES MÉDECINS Abonné

Goutte

Cette étude anglaise du Lancet montre que la probabilité de contrôler l’uricémie et les crises chez les patients goutteux est trois fois... 2

A découvrir