Pilule du lendemain, pas de restriction finalement pour les obèses

Pilule du lendemain, pas de restriction finalement pour les obèses

25.07.2014
  • Pilule du lendemain, pas de restriction finalement pour les obèses - 1

    Pilule du lendemain, pas de restriction finalement pour les obèses

« La contraception d’urgence par lévonorgestrel ( Norlevo) ou acétate d'ulipristal (Ellaone) peut continuer à être prescrites aux femmes quel que soit leur poids ». Alors que deux études publiées en 2011 puis 2013 suggéraient une moindre efficacité du lévonorgestrel chez les femmes de poids supérieur ou égal à 75 kg , l'Agence européenne du médicament (EMA) vient de rendre un avis plutôt rassurant.

Selon l’EMA, les données disponibles restent « trop limitées et pas suffisamment solides pour conclure avec certitude à un effet contraceptif réduit en cas de masse corporelle élevée » et les caractéristiques en matière de sécurité des contraceptifs d'urgence restent favorables avec «des effets secondaires généralement légers» et « pas de perte d'efficacité avérée pour celles pesant plus de 75 kg ».

Fin 2013, la notice du Norlevo avait pourtant été modifiée, dans le sens contraire en précisant que « lors des études cliniques, l’effet contraceptif était réduit chez les femmes de poids supérieur ou égal à 75 kg et le lévonorgestrel n’était plus efficace chez les femmes dont le poids était supérieur à 80 kg ».

Dans le même temps, l’ANSM recommandait aux femmes de plus de 80 kg souhaitant une contraception d’urgence « de consulter leur médecin le plus rapidement possible afin d’utiliser une autre méthode de contraception d’urgence ». En matière de contraceptifs, ce n’est pas la première fois que l’Agence française et l’Agence européenne ne sont pas du même avis.

Source : Legeneraliste.fr

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
.

Assistants : 100 généralistes disent non à « l'abattage » et proposent des pistes pour libérer du temps médical

La dernière séance de négociation conventionnelle sur les assistants médicaux a été la goutte de trop dans un vase déjà bien rempli. Une centaine de médecins généralistes a signé hier soir une...7

L’ANSM alerte sur les risques de deux anabolisants et brûleurs de graisse vendus sur Internet

corps

L’ANSM a identifié la présence de substances non autorisées et dangereuses pour la santé, le clenbutérol et le stanozolol, dans les... 1

400 généralistes salariés bientôt recrutés dans les déserts : pourquoi ReAGJIR y croit

Image d'illustration

Le recrutement des 400 postes de médecins généralistes dans les hôpitaux de proximité annoncé en septembre par le président de la... 1

Gastro-entérologie LE BON USAGE DES INHIBITEURS DE LA POMPE À PROTONS Abonné

IPP

Les IPP ont révolutionné la prise en charge des maladies liées à l’acide gastrique. Mais 60 % des prescriptions sont hors AMM, selon... Commenter

Prévention DIABÈTE : À QUOI SERT LE CONTRÔLE DES FACTEURS DE RISQUE ? Abonné

Diabète

Cette étude du NEJM, menée en vraie vie, suggère que lorsque tous les facteurs de risque d’un patient DT2 sont contrôlés, la probabilité de... Commenter

A découvrir