Le PLFSS bis définitivement adopté par le Parlement

Le PLFSS bis définitivement adopté par le Parlement

24.07.2014
  • Le PLFSS bis définitivement adopté par le Parlement - 1

    Le PLFSS bis définitivement adopté par le Parlement

C’est fait ! Le Parlement a adopté définitivement mercredi, par un ultime vote à main levée de l'Assemblée nationale, le budget rectificatif de la Sécurité sociale pour 2014. L'Assemblée avait le dernier mot sur ce projet de loi de financement de la Sécurité sociale bis assez exceptionnel et rejeté à tous les stades au Sénat. Le texte contient les premiers allègements de cotisations patronales sur les bas salaires (pour 5,5 milliards d'euros en 2015), une baisse de cotisations pour certains salariés début 2015 (2,5 mds d'euros) mais aussi -rigueur oblige- un gel des pensions de retraite supérieures à 1.200 euros et une révision à la baisse de l’enveloppe des dépenses d’assurance maladie (Ondam).

Au terme d'"un parcours législatif très dense dans des délais très contraints", la ministre des Affaires sociales Marisol Touraine a salué dans ce PLFSS rectificatif "un travail fructueux" notamment entre le gouvernement et la majorité pour conforter les orientations du projet gouvernemental, l'emploi, la croissance, la justice sociale et le rétablissement des comptes publics.

avec AFP
Source : Legeneraliste.fr
Commentez Commenter

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
.

Moins chers, mais source d'inégalités : un bilan mitigé des réseaux des soins

Les assureurs complémentaires rêvent toujours de pouvoir contracter avec les médecins. Une enquête menée par l'IGAS montre que plus des trois quarts des mutuelles, institution de prévoyance ou...Commenter

Bactéries résistantes : pas assez de traitements innovants en développement, selon l'OMS

.

Face à la menace croissante des bactéries résistantes la production de nouveaux antibiotiques n'est pas à la hauteur, selon l'OMS. Dans un... 2

Dépassements : la Cour des comptes casse le CAS

.

Leurs effets seraient "limités et très coûteux". Dans son rapport 2017 sur le financement de la Sécu, la Cour des comptes n'y va pas de... 1

Dermatologie LE PSEUDO-XANTHOME ELASTIQUE Abonné

pseudo-xanthome

Certaines pathologies héréditaires induisent une altération du tissu élastique. Compte tenu des conséquences au niveau de différents... Commenter

Médecine du sport LE CERTIFICAT DE NON CONTRE-INDICATION AU SPORT EN 2017 Abonné

certificat sportif

Jusqu’à présent, l’obtention d’une licence sportive était conditionnée par la rédaction d’un certificat médical annuel de non... Commenter

A découvrir