Les urgentistes de l’AMUF ne veulent pas seconder les pilotes d'hélicoptères

Les urgentistes de l’AMUF ne veulent pas seconder les pilotes d'hélicoptères

18.07.2014
  • Les urgentistes de l’AMUF ne veulent pas seconder les pilotes d'hélicoptères  - 1

    Les urgentistes de l’AMUF ne veulent pas seconder les pilotes d'hélicoptères

La possibilité qu’une réglementation européenne puisse contraindre, à partir d’octobre prochain, les médecins du Samu à seconder les pilotes d'hélicoptère dans certaines manœuvres fait bondir l'Association des médecins urgentistes de France (AMUF). « Ce type de transport (...) nécessite une disponibilité constante du médecin », peut-on lire dans un communiqué daté de mercredi qui qualifie l’idée de « délirante ». « Chacun son métier ! Il ne faut pas déléguer des tâches extrêmement spécifiques à des médecins même si ceux-ci sont formés » souligne-t-il. Le syndicat de Patrick Pelloux (photo) demande donc que les hélicoptères du Samu soient dotés de deux pilotes, si nécessaire, « comme c'est déjà le cas pour les engins de la Sécurité Civile ».

Source : Legeneraliste.fr

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
sommeil

Enquête sur la santé des médecins Un généraliste sur deux présente des troubles du sommeil

Les généralistes ne dorment pas sur leurs deux oreilles. D’après une enquête d’Odoxa pour la Mutuelle Nationale des Hospitaliers sur la santé des professionnels de santé, dont Le Généraliste est...1

La recertification pas obligatoire pour tous : le Pr Uzan se justifie devant les jeunes généralistes

Pr Serge Uzan

La recertification des médecins finira-t-elle par devenir obligatoire ? Les jeunes médecins généralistes installés et remplaçants du... 3

[Appel à témoignages] Que peut-on vous souhaiter pour 2019 ?

Sapin et cadeaux

Des patients à l’heure, le G à 50 euros, des vaccins dans le frigo, moins de paperasse, plus de retours de vos confrères, un successeur…... Commenter

Cardiologie LES ANTICOAGULANTS ORAUX DIRECTS DANS LA PRATIQUE QUOTIDIENNE Abonné

.

Les anticoagulants oraux directs (AOD) sont de plus en plus prescrits en France et dans le monde entier. Leurs indications majeures sont la... Commenter

BPCO UNE "BRONCHITE" DU FUMEUR Abonné

Cigarette

Souvent jugées bénignes par le patient, les exacerbations aiguës de BPCO comportent un risque vital. Le généraliste se doit de les... Commenter

A découvrir