Le Conseil de l’Ordre maintient la radiation du Dr Bonnemaison

Le Conseil de l’Ordre maintient la radiation du Dr Bonnemaison

18.07.2014
  • Le Conseil de l’Ordre maintient la radiation du Dr Bonnemaison - 1

    Le Conseil de l’Ordre maintient la radiation du Dr Bonnemaison

L'Ordre des médecins reste opposé à la levée de la radiation, effective depuis le 1er juillet, du Dr Nicolas Bonnemaison. Et cela en dépit de son acquittement, comme le CNOM rappelle dans un mémoire transmis au Conseil d'État auprès duquel l'urgentiste a fait appel. « Cette position est connue, elle n'a pas varié : il convient que la sanction de radiation du Dr Bonnemaison prononcée par cette juridiction indépendante soit exécutée », a affirmé le président de l’Ordre Patrick Bouet.

De leur côté, les avocats du Dr Bonnemaison avaient saisi le Conseil d'État avant même l'acquittement pour contester la radiation. Ils considéraient en effet que la décision du CNOM avait été prise de manière illégale, en se fondant uniquement sur des informations de presse « sans regarder le fond du dossier », explique Me Arnaud Dupin. « Le Conseil de l'Ordre ne tient absolument pas compte des réalités », a-t-il déploré. « Ils ne prennent absolument pas en considération ce qui a été dit devant la Cour d'Assises ».

« Nous ne sommes pas étonnés. Le Conseil de l'Ordre a voulu le sanctionner avant la justice et ne veut surtout pas remettre en cause sa propre décision », a ajouté l’avocat, en considérant que le CNOM aurait dû faire preuve de « prudence » en restant « neutre », en attendant que le Conseil d'État tranche.

Source : Legeneraliste.fr

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
Martin Winckler

Dans « l'École des soignantes », Martin Winckler imagine un système de soins utopique

Dans « l’École des soignantes »*, le généraliste écrivain Martin Winckler décrit un hôpital utopique en 2039 mis en place par une communauté urbaine en France. Les femmes y sont majoritaires et les...8

L’ARS Ile-de-France lance le recrutement d’au moins 62 généralistes salariés

.

Cela faisait partie des mesures d’urgence du plan Ma Santé 2022, annoncée par Emmanuel Macron, le recrutement au niveau national de 400... 3

Le Bas-Rhin mise sur le 116 117 pour prendre en charge les soins non programmés en journée

.

L’URPS du Bas-Rhin, soutenue par l’ARS du Grand Est a lancé lundi dernier le dispositif “Un médecin 116 117” pour répondre à la demande de... Commenter

Ophtalmologie L'OPHTALMOLOGIE DE L’ENFANT EN SOINS PRIMAIRES Abonné

Ophtalmologie

En raison de délais de consultation souvent longs, l'ophtalmologie pédiatrique envahit les soins primaires. Il incombe aux médecins... 2

Gynécologie L'ENDOMÉTRIOSE Abonné

Endométriose

Retards diagnostiques, mauvaise coordination dans la prise en charge : une grande marge de progrès demeure sur l’endométriose, pathologie... Commenter

A découvrir