La ROSP dans le collimateur de la Cour des Comptes

La ROSP dans le collimateur de la Cour des Comptes

Giulia Gandolfi
| 16.07.2014
  • La ROSP dans le collimateur de la Cour des Comptes-1

    La ROSP dans le collimateur de la Cour des Comptes

La Cour des comptes ne voit pas d’un bon œil la rémunération sur objectifs de santé publique (ROSP) que les généralistes touchent depuis désormais deux ans. Dans un rapport, rendu public ce mercredi, les sages de la rue Cambon, qui dénoncent un dispositif « complexe » et coûteux, se montrent critiques et vont jusqu’à envisager de réduire cette prime lorsque les objectifs de seraient pas atteints. Si, ce nouveau dispositif a permis « des progrès » sur la pratique clinique, « les résultats sont contrastés sur la prévention », note la Cour. En 2013, en effet, « les indicateurs relatifs aux dépistages des cancers du sein et du col de l’utérus ne progressent pas ». Pour ne pas parler de la grippe dont les résultats sont même « en régression » par rapport à l’année précédente. « Aucune conséquence négative n’est attachée au non-respect des objectifs », déplore la Cour qui estime qu’« une solidarité entre les indicateurs avec des impacts positifs et négatifs sur la rémunération finale renforcerait le caractère incitatif du dispositif ». Elle préconise donc de « rendre la rémunération sur objectifs de santé publique obligatoire dans le cadre de la convention et introduire une solidarité entre les indicateurs pour que les résultats insuffisants viennent réduire la rémunération finale ». Elle voudrait, en outre « supprimer à terme proche l’aide à l’informatisation des cabinets ». Autrement dit, si, pour l’heure, l’Assurance maladie n’a utilisé que la carotte, le rapport de la Cour préconise de commencer à manier le bâton avec, à la clé, un manque à gagner pour certains généralistes recalcitrants... 

 

Retrouvez ci-dessous le rapport de la Cour des comptes

 

Source : Legeneraliste.fr

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
Refus

Pas de chiffres mais des premières pistes pour lutter contre les refus de soins médicaux

La commission placée auprès du Conseil national de l’Ordre des médecins chargée d'évaluer les refus de soins des professionnels de santé, a officiellement publié ses premières recommandations. ...Commenter

« Les assistants ne profiteront qu'à une minorité de médecins », redoutent Les Généralistes-CSMF

.

Favorables dans l'ensemble au plan gouvernemental « Ma santé 2022 » dont le coup d'envoi doit officiellement être donné ce lundi, les... Commenter

« Bébés nés sans bras » : la DGS lance un dispositif national de surveillance

Bébé

C’est un peu une aiguille dans une meule de foin que les autorités sanitaires recherchent en lançant une enquête nationale sur les cas... Commenter

ORL  UNE DOULEUR PHARYNGÉE PERSISTANTE Abonné

ORL -  UNE DOULEUR PHARYNGÉE PERSISTANTE-0

Si des symptômes ORL persistent, même en l’absence de lésion évidente il faut rapidement adresser le patient à l’ORL pour rechercher une... Commenter

Anticoagulation LES AOD PASSÉS AU CRIBLE Abonné

Thrombose

Cette étude britannique du BMJ a comparé les risques et les bénéfices des trois AOD les plus prescrits à ceux de la warfarine. Les données... Commenter

A découvrir