Négociations : la Cnam place le médecin traitant au centre de l’équipe de soins coordonnée

Négociations : la Cnam place le médecin traitant au centre de l’équipe de soins coordonnée

11.07.2014
  • Négociations : la Cnam place le médecin traitant au centre de l’équipe de soins coordonnée - 1

    Négociations : la Cnam place le médecin traitant au centre de l’équipe de soins coordonnée

Lors de la dernière séance de négociations entre Assurance maladie et syndicats sur la rémunération des équipes pluridisciplinaires, qui a eu lieu mercredi, Frédéric Van Roekeghem a présenté une synthèse des séances de travail précédentes. Pour le directeur général de la Cnam, un « virage ambulatoire » est nécessaire afin de réduire les hospitalisations ou d’écourter les séjours en établissement. La Cnam compte miser sur la coordination afin d’améliorer le suivi des patients souffrant de pathologies chroniques.

« Un meilleur retour vers le médecin traitant »

Pour ce faire, elle souhaite favoriser « un meilleur retour d’information vers le médecin traitant » sur les actions réalisées par les autres professionnels de santé participant à la vaccination antigrippale. Un retour qui pourrait, par la suite, être élargi à l’ensemble des vaccinations du calendrier vaccinal et à la vaccination anti HPV.

Femmes enceintes et nouveaux-nés

La coordination devrait, selon la Cnam, également concerner le suivi des femmes enceintes (entre médecins, sages-femmes et dentistes) et des nouveaux-nés (dépistage des maladies métaboliques héréditaires par test de Guthrie, vaccinations).

Diabète

Pour les patients diabétiques la Cnam cite le dépistage coordonné de la rétinopathie (MT, endocrinologue, ophtalmo, orthoptiste), la prévention du mal perforant plantaire (MT, endocrinologue, infirmier, podologue), le dépistage et le suivi de la maladie rénale chronique (MT, néphrologue, biologiste), suivi coordonné à domicile de l’insuffisance rénale chronique terminale (néphrologue, MT, infirmier). L’Assurance maladie veut aussi améliorer l’accompagnement lors de traitements nécessitant des bilans réguliers et une bonne observance lors du passage à l’insuline (MT, endocrinologue, infirmier), pour le suivi des patients sous AVK (MT, pharmacien, biologiste).

Addiction

La coordination entre le médecin traitant et le pharmacien devrait être mieux formalisée, pour les patients présentant une addiction aux opiacés, lors d’un traitement substitutif.

Retour d’hospitalisation après un AVC et soins palliatifs

Le travail en équipe est évoqué par la Cnam également après une hospitalisation pour AVC (MT, neurologue, infirmier, kiné, orthophoniste, orthoptiste) ou encore pour les patients nécessitant de soins palliatifs.

Une issue de la négo avant fin juillet ?

Deux séances de négociations sont prévues pour les mercredis 16 et 23 juillet qui pourraient déboucher sur un relevé des conclusions lors d’une troisième séance à la fin du mois.

Source : Legeneraliste.fr

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
Affichage salle d'attente

Une seule affiche à apposer pour informer les patients de vos tarifs à partir de juillet

Pensez-y ! De nouvelles règles pour l'affichage des tarifs au cabinet entreront en vigueur le 1er juillet. Un arrêté du 30 mai 2018 impose à tous les professionnels de santé d'afficher « de façon...6

Des médecins appellent Buzyn à revenir sur le déremboursement des médicaments anti-Alzheimer

Lettre ouverte à Agnès Buzyn

Le déremboursement des médicaments anti-Alzheimer, qui doit officiellement entrer en vigueur à partir du 1er août est dénoncé par 194... 7

L'addiction aux jeux vidéo reconnue comme maladie par l'OMS

Jeux vidéo

Connue depuis longtemps des parents, l'addiction aux jeux vidéo a été formellement reconnue lundi comme maladie par l'Organisation mondiale... Commenter

Dermatologie PEAU, SOLEIL ET CHALEUR Abonné

Photodermatose

Prédisposition aux cancers, vieillissement cutané et ophtalmique, boutons de chaleur, lucite, aggravation d’une acné… la peau justifie... Commenter

Dermatologie GALE : IVERMECTINE OU PERMÉTHRINE ? Abonné

Gale

Une récente revue Cochrane (1) a évalué l’efficacité et la sécurité de la perméthrine topique et de l’ivermectine topique ou systémique... 2

A découvrir