Deux questions peuvent suffire pour dépister l’alcoolodépendance

Deux questions peuvent suffire pour dépister l’alcoolodépendance

11.07.2014
  • Deux questions peuvent suffire pour dépister l’alcoolodépendance - 1

    Deux questions peuvent suffire pour dépister l’alcoolodépendance

« À quelle fréquence buvez-vous six verres ou plus en une même occasion ? » « Au cours de cette dernière année, s'est-il passé quelque chose que vous regrettez après avoir consommé de l'alcool ? » Il suffirait à un médecin généraliste de poser ces deux simples questions pour dépister, dans 87 % des cas, un problème de dépendance à l’alcool. Voici le principal enseignement d’une étude, publiée cette semaine, dans le "British Journal of General Practice". Une équipe de chercheurs de l'Université de Leicester chapeautés par le spécialiste en psycho-oncologie Alex Mitchell, a mis au point un questionnaire à destination des médecins généralistes qui leur permettrait de dépister l'alcoolisme, ou du moins un comportement à risque, chez leurs patients.

Source : Legeneraliste.fr

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
Pétition

IVG : une pétition réclamant le retrait de la clause de conscience récolte 40 000 signatures

Les propos anti-IVG du Dr de Rochambeau n’en finissent plus de faire des remous. Le 12 septembre, la maire adjointe des Lilas (Seine-Saint-Denis), Madeline Da Silva,  a lancé une pétition pour...4

[Vidéo] Avec 1 480 morts supplémentaires cet été, la canicule a tué 10 fois moins qu'en 2003

Canicule

Même avec 1 480 décès supplémentaires, la surmortalité qui a accompagné l’épisode caniculaire de cet été a été qualifiée de « limitée » par... 6

Les IPA démarrent leur formation, leur statut et rémunération restent flous

Table ronde de l'Ordre infirmier sur les Infirmiers en pratique avancée

Très attendues, les formations des infirmières en pratique avancée (IPA) ont débuté début septembre dans les Universités d'Aix-Marseille et... Commenter

Addiction LA PRISE EN CHARGE DE L’ARRÊT DU TABAC EN MÉDECINE GÉNÉRALE Abonné

Cigarette ecrasee

Le taux de succès dans l'arrêt du tabac dépend de l'intensité du suivi et du traitement pharmacologique associés. Il faut en moyenne quatre... Commenter

Dermatologie L’ÉRYTHÈME NOUEUX Abonné

érythème

Cette hypodermite se caractérise cliniquement par des nodules érythémateux, localisés principalement au niveau des jambes. Elle peut être... Commenter

A découvrir