Exposition au plomb : le HCSP revoit les seuils de saturnisme à la baisse

Exposition au plomb : le HCSP revoit les seuils de saturnisme à la baisse

10.07.2014
  • Exposition au plomb : le HCSP revoit les seuils de saturnisme à la baisse - 1

    Exposition au plomb : le HCSP revoit les seuils de saturnisme à la baisse

Alors qu’actuellement le niveau de plombémie retenu pour parler de saturnisme infantile est de 100 µg/L, le HCSP recommande de revoir ce seuil à la baisse et le fixe désormais à 50 µg/L.

« Des effets nocifs du plomb sur la santé sont démontrés pour des plombémies inférieures à 100 µg/L chez les jeunes enfants, les adolescents, les adultes et la femme enceinte » argumente le HCSP dans un avis rendu public jeudi matin. Et de préconiser « une politique de réduction des expositions au plus bas niveau possible pour tenir compte des effets sans seuil du plomb ».

Par ailleurs, les experts du HCSP recommandent de cibler les actions de dépistage, de prise en charge médicale et de prévention des intoxications sur personnes les plus exposées. A ce titre les facteurs de risque retenus en 2006 dans le guide de la DGS restent globalement d’actualité mais ont été reprécisés par le HCSP.

Ensuite, en fonction du niveau « d’intoxication » observé, le HCSP propose deux niveaux d’intervention :

- un niveau d’intervention rapide en cas de plombémie › 50 µg/L, impliquant la déclaration obligatoire du cas, déclenchant une enquête environnementale et l’ensemble des mesures collectives et individuelles actuellement mises en œuvre lorsque la plombémie est égale ou supérieure à 100 g/L. « Il s’agirait donc de la nouvelle définition opérationnelle du saturnisme infantile » souligne le HCSP.

- un niveau de vigilance à partir de 25 µg/L. « Son dépassement indique l’existence probable d’au moins une source d’exposition au plomb dans l’environnement et justifie une information des familles sur les dangers du plomb et les sources usuelles d’imprégnation, ainsi qu’une surveillance biologique »

Source : Legeneraliste.fr

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
Désert médical

Plan santé : un « rendez-vous manqué » contre les déserts, selon les maires des petites villes

Le plan santé annoncé mardi par Emmanuel Macron a divisé les médecins. Les 54 mesures de cette refonte du système de santé rendent pour le moins sceptiques les élus des petites villes. « Cette...8

Les jeunes médecins saluent la fin du numerus clausus et des ECNi, trop théoriques

QCM

Le volet formation du Plan Ma santé 2022, présenté par Agnès Buzyn et la ministre de l'Enseignement supérieur Frédérique Vidal ce mardi,... 2

4 000 assistants médicaux, exercice mixte à l'hôpital, fin du numerus clausus Les principales mesures du plan santé d'Emmanuel Macron

Emmanuel Macron

Le plan santé dévoilé mardi par le chef de l'État comprend 54 mesures visant à réformer en profondeur le système de soins pendant le... 8

Pédagogie STRATÉGIES COGNITIVES ET ERREURS DIAGNOSTIQUES Abonné

Ampoule cassee

Comment les médecins font-ils pour poser des diagnostics et pourquoi se trompent-ils parfois ? Face à un patient, les praticiens génèrent... Commenter

Toxicologie  L’INTOXICATION AU PARACÉTAMOL Abonné

Paracetamol

Hautement hépatotoxique aux doses suprathérapeutiques, le paracétamol est à l’origine de l’une des intoxications les plus fréquentes.... Commenter

A découvrir