L’UNAPL de Chassang propose de déshospitaliser la santé

L’UNAPL de Chassang propose de déshospitaliser la santé

08.07.2014
  • L’UNAPL de Chassang propose de déshospitaliser la santé - 1

Moins de lits à l’hôpital, moins de jours d’hospitalisations, moins d’administratifs dans les établissements, moins d’activités dans les services... L’Union Nationale des Associations de Professions Libérales (UNAPL) s’est rendue à la conférence sociale du gouvernement avec des idées chocs dans ses cartons. Sa plateforme de propositions surfe sur les orientations actuelles qui poussent à la déshospitalisation, mais en amenant très loin cette logique, au profit de transferts massifs sur la médecine de ville.

Michel Chassang (photo), président de l’UNAPL, qui était encore le patron de la CSMF il y a quelques semaines, pousse de ce point de vue les idées confédérales. "Le principal objectif de la politique de santé devrait être la réforme des hôpitaux publics" avance sans ambages le document de l’UNAPL. Et de souligner l’urgente nécessité de fermer des lits "car la France compte une fois et demi de plus de lits hospitaliers que son voisin allemand, pour une population un quart plus faible". Entre autres suggestions icoloclastes, l’UNAPL propose aussi "d’inverser la composition de l’effectif hospitalier, pour rendre les hôpitaux aux soignants."

On retrouve aussi à l’UNAPL une méfiance instinctive pour tout renforcement du pouvoir des ARS et tout affaiblissement de la logique conventionnelle avec l’Assurance maladie. Deux axes que le gouvernement actuel est accusé par la CSMF d’organiser. A l’UNAPL, on réclame aussi une réforme du financement de l’Assurance maladie "pour garantir un système pérenne de recettes." Enfin, on plaide pour un décloisonnement entre médecine du travail et médecins traitants.

Source : Legeneraliste.fr
Commentez 2 Commentaires
 
FREDERIC M Médecin ou Interne 09.07.2014 à 08h35

mon dernier exercice hospitalier s'est terminé parce que je mettais en péril les demandes de postes supplémentaires du patron du service, à ses yeux je travaillais trop vite!!!!!

Répondre
 
MARC M Médecin ou Interne 08.07.2014 à 21h11

J'ai la solution:
fermer tous les hôpitaux .... manifestement ils ne servent à rien.

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
.

Reportage Télémédecine : test grandeur nature dans le Grand Est

C’est depuis l’ancienne animalerie remise à neuf du vieil hôpital de Strasbourg, aujourd’hui siège de la société Hopimédical, que le lancement officiel du chantier a eu lieu le 11 septembre, auprès...Commenter

Sénatoriales : des généralistes font leur entrée au Palais du Luxembourg

.

Suite au renouvellement partiel du Sénat, plusieurs médecins généralistes vont entrer pour la première fois à la Haute Assemblée. Bernard... Commenter

PMA, GPA, le grand libéralisme des Français

.

"La France est prête". C'est la ministre de la Santé qui le dit à propos de l'élargissement de l'accès à la PMA voulue par le gouvernement.... 3

Allergologie LE TRAITEMENT DE PREMIÈRE INTENTION DE L’ANAPHYLAXIE Abonné

.

Les dernières recommandations françaises et américaines sur l'anaphylaxie relèguent au second plan les anti-H1, les corticoïdes et les B2CA... 4

Diabète SE PIQUER LES DOIGTS : POUR QUOI FAIRE ? Abonné

.

Chez le diabétique de type 2, le ratio bénéfice/risque de l'autosurveillance glycémique est défavorable. Une nouvelle étude qui conforte... Commenter

A découvrir