Les médecins portugais en grève pendant deux jours

Les médecins portugais en grève pendant deux jours

08.07.2014

Les médecins portugais étaient appelés à faire grève mardi et mercredi pour protester contre les coupes budgétaires qui frappent le secteur de la santé et la détérioration de leurs conditions de travail. Une manifestation contre le "démantèlement du système de santé" convoquée par la Fédération nationale des médecins (FNAM) devait rassembler dans l'après-midi devant le ministère de la Santé à Lisbonne de nombreux médecins , mais aussi des patients.

Soutenue par l'Ordre des médecins, la FNAM tablait sur une participation à la grève semblable à celle organisée en juillet 2012, estimée par les syndicats à 95%. Une manifestation avait alors mobilisé 2.500 personnes selon la police et 4.000 selon les syndicats. Cette année, le mouvement s'est cependant fissuré, le Syndicat indépendant des médecins (SIM) ayant annoncé son intention de ne pas participer à la grève pour "donner une chance au dialogue" avec le gouvernement. Un service minimum était assuré dans les services d'urgence, les unités de soins intensifs et les centres de radiothérapie.

"Les médecins sur le terrain sont très remontés. Tout porte à croire que la mobilisation sera forte", a déclaré Mario Jorge Neves, vice-président de la FNAM. Le syndicat a lancé ce mouvement pour protester contre les coupes budgétaires dans le domaine de la santé qui doivent représenter cette année plus de 300 millions d'euros, après déjà plusieurs années d'austérité. Au bord du défaut de paiement, le Portugal avait obtenu en mai 2011 de l'Union européenne et du Fonds monétaire international un plan d'aide de 78 milliards d'euros en échange d'un programme de réformes marqué par une rigueur sans précédent. Alors que le Portugal est sorti de son plan d'assistance en mai, l'austérité continue à se traduire pour les Portugais par de longues files d'attente aux urgences, des réductions d'effectifs dans les hôpitaux, des fermetures de services et une hausse du ticket modérateur.

avec AFP
Source : Legeneraliste.fr

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
Lazimi

Le Dr Gilles Lazimi, pionnier dans la lutte contre les violences faites aux femmes

« Un homme violent avec sa femme, ce n’est pas un bon père » ; « Un monsieur qui frappe sa femme et les enfants qui regardent derrière c’est de la maltraitance », etc. Dans le petit bureau du...3

Les dossiers qui ont marqué l'année L’échographie en médecine générale : gadget ou révolution ?

Sonde echographie

L’échographie deviendra-t-elle aussi indispensable que le stéthoscope dans les cabinets de médecine générale ? Sans aller jusque-là, tout... 2

Zoom en vidéo [Vidéo] Google AI travaille sur le diagnostic des cancers

Google AI

D'ici quelques années, verra-t-on arriver dans nos établissements de santé des appareillages de la marque Google ? Les premiers instruments... 1

Médecine des voyages SANTÉ DES VOYAGEURS 2018 Abonné

Voyage

Encéphalite japonaise, fièvre jaune, paludisme et mise à jour des vaccins courants sont au cœur de l'actualisation des recommandations aux... Commenter

Infectiologie MALADIE DE LYME : LES MANIFESTATIONS PRÉCOCES Abonné

Lyme

Dans le cadre du Plan national de lutte contre la maladie de Lyme de 2016, la HAS vient d’élaborer un protocole de diagnostic et de soins.... Commenter

A découvrir