De plus en plus de solitude chez les personnes âgées

De plus en plus de solitude chez les personnes âgées

07.07.2014
  • De plus en plus de solitude chez les personnes âgées - 1

    De plus en plus de solitude chez les personnes âgées

En ce début d’été, l’information est à méditer, si un nouvel épisode de canicule devait se manifester dans les semaines qui viennent. Plus d’une personne âgée de plus de 75 ans sur quatre est désormais seule (27%), selon une enquête de la Fondation de France. Alors que cette proportion était beaucoup plus basse il y a quelques années : 16% en 2010. Le phénomène s'est notamment amplifié dans les grandes villes. Ainsi, 33% des personnes âgées résidant dans une ville de plus de 100.000 habitants sont en situation d'isolement, contre 21% de celles résidant au sein d'une commune rurale. Et, sans surprise, la perte d'autonomie et la maladie "jouent de manière très négative sur le maintien ou le développement de la vie sociale".

Cette enquête révêle aussi qu’en moyenne, toutes classes d’âge confondues, un Français sur huit est seul soit 5 millions de personnes. Les Français sont un million de plus qu'en 2010 à ne pas avoir de relations sociales au sein des cinq réseaux de sociabilité (familial, professionnel, amical, affinitaire ou de voisinage) identifiés. Le phénomène touche désormais les 18-29 ans, "jusque là préservés", et chez les moins de 40 ans, la solitude a doublé en quatre ans (7% en 2014 contre 3% en 2010).

La pauvreté et l'accès à l'emploi semblent déterminants pour l'intégration sociale, souligne l'étude. En 2014, près d'un Français sur trois ne dispose que d'un seul réseau (familial, professionnel ou amical), notamment les inactifs, les bas revenus et les moins de 40 ans. L'étude 2004 témoigne aussi de "l'affaiblissement des grands réseaux de proximité". En effet, quatre Français sur dix n'ont pas de contact avec leur famille au-delà de quelques rencontres annuelles (39% en 2014 contre 33% en 2010). Un Français sur quatre n'a pas de relations amicales soutenues (25% en 2014 contre 21% en 2010), et près de quatre sur dix n'ont pas ou peu de contacts avec leurs voisins (36% contre 31%).

Enquête réalisée par l'institut d'études TMO régions pour l'Observatoire de la Fondation de France par téléphone en janvier, auprès de 4.007 personnes âgées de 18 ans et plus.
Source : Legeneraliste.fr
Commentez Commenter

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
Cancer domicile

Répondez à notre enquête Quelles solutions pour vos patients atteints de cancer à domicile ?

A l’heure du « virage ambulatoire », la cancérologie se déploie de plus en plus chez le patient. Pour le médecin généraliste comme pour les autres acteurs de soins de ville, c’est à la fois une...Commenter

Agnès Buzyn annonce la mise en œuvre de la recertification des médecins

.

Agnès Buzyn avait déjà plutôt séduit l’Ordre des médecins lors de ses discours. La ministre de la Santé pourrait bien avoir à nouveau... 31

Pour les Français, les médecins prescrivent trop... sauf le leur !

.

Touche pas à mon toubib ! La dernière enquête de la Drees confirme une fois encore un attachement fort à son médecin traitant. 88 % de nos... Commenter

Gastro-entérologie LA CONSTIPATION Abonné

Constipation

Pathologie fréquente, assez souvent négligée, la constipation chronique nécessite d’être considérée et caractérisée. Sa prise en charge,... Commenter

Addictologie LA MALADIE DE LAUNOIS BENSAUDE Abonné

Maladie de Launoy Bensaude 2

Cette pathologie est une lipodystrophie rare, souvent rattachée à une intoxication alcoolique, et se traduit par le développement... Commenter

A découvrir