A la veille de la discussion de la loi agricole, la pression monte contre les épandanges de pesticides

A la veille de la discussion de la loi agricole, la pression monte contre les épandanges de pesticides

06.07.2014
  • A la veille de la discussion de la loi agricole, la pression monte contre les épandanges de pesticides - 1

    A la veille de la discussion de la loi agricole, la pression monte contre les épandanges de pesticides

A la veille de la discussion les 7 et 8 juillet par les députés de la loi d’orientation agricole, présentée par le ministre de l’Agriculture, Stéphane Le Foll une pétition contre l'épandage à proximité immédiate des habitations a recueilli 120.000 signatures en une semaine, a indiqué l'ONG Génération futures, qui lutte en faveur de la réduction de l'usage des pesticides. "Nous irons lundi à l'Assemblée nationale remettre notre pétition signée par 120.000 personnes demandant que des zones au bord des habitations ne fassent pas l'objet de traitement par épandage", a indiqué Nadine Lauvergeat, porte-parole de Générations futures, lors d'une conférence de presse.

Un amendement au projet de loi agricole, interdit les épandages à proximité des écoles et d'autres lieux sensibles seulement en l'absence de dispositifs de protection comme des haies et le limite à des horaires en dehors de la présence de personnes vulnérables. Les lieux concernés sont les écoles, crèches, aires de jeux pour enfants, hôpitaux et cliniques, maisons de retraite ou de santé. En l'absence de mesures de protection, l'autorité administrative pourrait décider d'une distance de sécurité minimale entre ces lieux et la zone de pulvérisation des pesticides, dont l'impact sur la santé est de mieux en mieux documenté. "L'amendement voté en commission mercredi à l'Assemblée ne nous satisfait pas du tout", explique François Veillerette, également porte-parole de l'ONG. "Si l'on considère qu'il faut interdire les épandages à proximité des écoles et des crèches, il faut aussi le faire pour les habitations où les enfants rentrent le soir, sinon cela n'a pas de sens", a affirmé François Veillerette. Pour lui, "la protection via des haies n'est pas du tout suffisante".

De leur côté, les médecins d’"Alerte des médecins sur les pesticides" appellent à signer la pétition de "Générations futures". Dans un communiqué, ils insistent notamment sur la nécessaire interdiction des épandages : "nous comptons maintenant sur les parlementaires pour introduire dans la LAAF, des zones sans pesticides autour des lieux accueillant les enfants et les femmes enceintes et aussi bien sûr des domiciles où vivent ces personnes", écrit le Dr Michel Périnaud, médecin généraliste à Limoges et cheville ouvrière d’AMLP, dont l’association est à l’origine d’autres amendements, par exemple sur les AMM des produits phytosanitaires.

Source : Legeneraliste.fr
Commentez 1 Commentaire
 
MARC M Médecin ou Interne 06.07.2014 à 20h59

Ne trouvez vous pas que votre alimentation manque de saveur en l'absence de traitement pesticide ...
Le diésel pollue l'air que nous respirons, Monsanto, Bayer et autres ne polluent ... jamais ... Lire la suite

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
ouv

Maladie athéromateuse40 ans d’angioplastie... et encore des questions

Quarante ans après la première intervention chez l’homme, l’angioplastie a révolutionné la prise en charge des syndromes coronariens et la cardiologie interventionnelle s’attaque désormais à d...Commenter

Levothyrox: une notice diffusée par la justice pour faciliter les plaintes

.

Une notice a été diffusée sur l'ensemble du territoire pour aider les patients, souffrant d'effets secondaires de la nouvelle formule du... 6

Inquiétude des acteurs de la santé au travail sur la disparition du CHSCT

.

Les CHSCT (comités d'hygiène, de sécurité et des conditions de travail) créés par les lois Auroux de 1982 qui portent l'empreinte de la... Commenter

Dermatologie LE PSEUDO-XANTHOME ELASTIQUE Abonné

pseudo-xanthome

Certaines pathologies héréditaires induisent une altération du tissu élastique. Compte tenu des conséquences au niveau de différents... Commenter

Médecine du sport LE CERTIFICAT DE NON CONTRE-INDICATION AU SPORT EN 2017 Abonné

certificat sportif

Jusqu’à présent, l’obtention d’une licence sportive était conditionnée par la rédaction d’un certificat médical annuel de non... Commenter

A découvrir