Les problèmes psy n’aident pas à garder son emploi, surtout quand est un homme

Les problèmes psy n’aident pas à garder son emploi, surtout quand est un homme

05.07.2014
  • Les problèmes psy n’aident pas à garder son emploi, surtout quand est un homme - 1

On a plus de risques de perdre son travail quand on est en dépression que quand on est en pleine possesion de ses moyens psychiques. Ce constat posé par la dernière étude du service recherche et statistiques du ministère de la Santé -la DREES- n’a en soi rien d’étonnant. Tout le mérite des chercheurs de l’avenue de Ségur est néanmoins de le quantifier et de mettre des chiffres sur des maux. Du moins, ils ont tenté de le faire. Puisqu’après avoir évalué à 12% et 6% la proportion respective de femmes et d’hommes qui déclarent un trouble anxieux généralisé (TAG) ou un épisode dépressif caractérisé (EDC), ils nuancent aussitôt leur découverte en se demandant si les hommes ne seraient pas "amenés à sous-déclarer ces troubles en raison de normes et représentations sociales fortes."

A cette réserve méthodologique près, l’étude nous apprend qu’entre 2006 et 2010, seuls 86% des femmes et 82% des hommes déclarant un trouble mental ont conservé une activité professionnelle contre respectivement 92% et 93% en population saine. La conclusion est double : TAG et EDC n’aident pas à conserver son emploi, surtout quand on est un homme. Le fait est d’autant plus remarquable qu’à l’inverse pour les problème de santé généraux ou les comportements à risque, les auteurs de la DREES observent que "le taux d’emploi en 2010 apparait légèrement supérieur pour les hommes." S’agissant des troubles psy, on relèvera enfin que l’écart de taux d’emploi hommes-femmes est plus prononcé pour les troubles anxieux généralisés (9 points) que pour les épidodes dépressifs caractérisés (4 points seulement).

Source : Legeneraliste.fr
Commentez 1 Commentaire
 
louis pierre j Médecin ou Interne 05.07.2014 à 19h10

Je crois que Mr de la Palisse serait d'accord : on travaille mieux en bonne santé que malade.
Cela dit on ne voit pas l'intérêt de ce genre d'article

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
.

Agnès Buzyn annonce la mise en œuvre de la recertification des médecins

Agnès Buzyn avait déjà plutôt séduit l’Ordre des médecins lors de ses discours. La ministre de la Santé pourrait bien avoir à nouveau marqué des points importants jeudi matin lors de l’ouverture du...16

L’adalimumab dans l’uvéite de l’enfant Abonné

« L’arthrite juvénile idiopathique (AJI) est l’affection systémique pédiatrique la plus fréquemment associée à une uvéite non infectieuse ch... Commenter

Smith & nephew au service de la traumato et de la cicatrisation Abonné

Société internationale spécialisée dans les dispositifs médicaux de haute technologie, Smith... Commenter

Sécurité alimentaire LES COMPLÉMENTS ALIMENTAIRES DESTINÉS AUX SPORTIFS Abonné

Complements alimentaires

Une alimentation équilibrée, diversifiée et privilégiant les aliments de haute densité nutritionnelle suffit à satisfaire les besoins... 1

Recherche en Médecine Générale INFECTION URINAIRE : DIAGNOSTIC TROP EMPIRIQUE Abonné

Bandelette urinaire

La prise en charge des infections urinaires (IU) a fait l’objet de recommandations en 2008 publiées par l’Assaps, puis d’une actualisation... 2

A découvrir