Le Dr Kariger ne suivra plus Vincent Lambert au CHU de Reims

Le Dr Kariger ne suivra plus Vincent Lambert au CHU de Reims

04.07.2014
  • Le Dr Kariger ne suivra plus Vincent Lambert au CHU de Reims - 1

Le docteur Kariger, chef du service de soins palliatifs à Reims de l’hôpital Sébastopol (photo) où est hospitalisé Vincent Lambert, a annoncé son départ du CHU. "J'ai fait valoir mon droit à disponibilité pour des raisons professionnelles et personnelles au mois de mai dernier et je quitterai mon service le 1er septembre", a expliqué Eric Kariger, confirmant une information du journal L'Union-L'Ardennais. "J'avais calqué ce projet de départ sur le calendrier du Conseil d'Etat sans imaginer qu'un recours était possible auprès de la cour européenne, mais ce n'est ni une fuite ni une démission, même si les derniers mois ont été très durs", a-t-il souligné à l'Agence France Presse, en tenant à démentir certaines interprétations dans la presse nationale.

"J'étais arrivé à mes limites après tous les coups encaissés depuis un an, jusqu'à recevoir récemment des menaces de mort", a ajouté le médecin qui a exprimé également "le sentiment de ne pas avoir été tellement soutenu par la hiérarchie". Selon lui, son départ ne remet pas en cause les procédures collégiales qui l'avaient conduit avec son équipe à suspendre par deux fois la nutrition et l'hydratation artificielles de Vincent Lambert : "J'ai évidemment le regret de ne pas pouvoir accompagner Vincent jusqu'au bout en respectant ses volontés de pas subir une obstination déraisonnable, mais je sais que mon équipe va continuer d'accomplir notre devoir envers lui", a-t-il affirmé.

Source : Legeneraliste.fr
Commentez 3 Commentaires
 
CLAUDE A Médecin ou Interne 19.07.2017 à 19h16

Le maintien en vie de ce pauvre patient n'est que la résultante d'un positionnement sectaire, égoïste, hors la loi d'une partie de sa famille et des courants intégristes qui les soutiennent

Répondre
 
FREDERIC M Médecin ou Interne 05.07.2014 à 08h51

honneur à vous d'avoir respecté la loi, malgré les lenteurs de la justice qui n'a malheureusement rien d'humaine dans cette affaire

Répondre
 
jean-michel w Autre 05.07.2014 à 08h11

grand merci au dr K.pour son implication qui aura fait avancer le debat
on comprend tres bien son besoin de faire un break
le combat continue pour une mort douce
drW

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
.

Aux Etats-Unis, la question de la couverture santé des plus modestes fait polémique

Véritable feuilleton politique, la question des subventions fédérales permettant aux assureurs privés de réduire le montant payé de leurs poches par des assurés modestes pour couvrir leurs frais de...Commenter

Glyphosate: les députés français et européens s'en mêlent

.

Les membres de la commission Environnement et Santé du Parlement européen ont voté jeudi une résolution demandant à l'exécutif européen de... Commenter

Rage : l'enfant est mort à Lyon, ses proches ont été vaccinés

.

Le petit garçon de dix ans, souffrant de la rage après avoir été mordu par un chiot au Sri Lanka, un cas rare en France, est mort mardi... Commenter

Sécurité alimentaire LES COMPLÉMENTS ALIMENTAIRES DESTINÉS AUX SPORTIFS Abonné

Complements alimentaires

Une alimentation équilibrée, diversifiée et privilégiant les aliments de haute densité nutritionnelle suffit à satisfaire les besoins... 1

Recherche en Médecine Générale INFECTION URINAIRE : DIAGNOSTIC TROP EMPIRIQUE Abonné

Bandelette urinaire

La prise en charge des infections urinaires (IU) a fait l’objet de recommandations en 2008 publiées par l’Assaps, puis d’une actualisation... 2

A découvrir