Avastin : vers un feu vert dans la DMLA ?

Avastin : vers un feu vert dans la DMLA ?

01.07.2014
  • Avastin : vers un feu vert dans la DMLA ? - 1

    Avastin : vers un feu vert dans la DMLA ?

L'Avastin® pourrait être bientôt autorisée pour traiter la DMLA, actuellement soignée par le Lucentis®, a indiqué lundi à l'AFP le rapporteur (PS) du budget rectificatif de la Sécurité sociale à l'Assemblée, Gérard Bapt. Cette autorisation pour traiter la dégénérescence maculaire liée à l'âge (DMLA) devrait passer via un amendement gouvernemental au projet de loi de financement de la Sécurité sociale rectificative (PLFSSR) pour 2014, dont l'examen a débuté lundi. Gérard Bapt table sur "une économie pour la Sécurité sociale de 200 millions d'euros par an au minimum".

Si cette information se confirmait, ce serait la fin d’un feuilleton, qui dure depuis plus de deux ans. A ce jour, le seul médicament autorisé en France pour le traitement de la DMLA est le Lucentis® (ranibizuma), tandis que l'Avastin® (bevacizumab) n'est autorisé que comme anti-cancéreux. Le coût élevé du Lucentis® - qui place ce médicament en tête du coût pour les produits prescrits- avait conduit des praticiens hospitaliers à prescrire l'anticancéreux Avastin® dans la DMLA, mais la DGS a interdit cette pratique en juillet 2012 "pour préserver les impératifs de sécurité sanitaire". Marisol Touraine, avait ensuite souhaité en avril que le traitement le moins coûteux puisse être utilisée en France. Des négociations menées depuis 2012 à sa demande avec le laboratoire, via le Comité économique des produits de santé (CEPS), ont néanmoins permis des baisses de prix du Lucentis®, selon le ministère de la Santé.

Source : Legeneraliste.fr

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
AT

Ses arrêts de travail mis sous tutelle, un généraliste « heureux » déplaque

« Ce sont 40 ans de bonheur, de doutes, de grandes joies mais aussi de moments douloureux qui prennent fin. Merci à vous, et bon vent à tous ». Ce petit mot, écrit à la main, s’adresse aux patients...15

Bobologie, téléconsultation, renouvellements... les pharmaciens prêts à aider les généralistes dans le premier recours

.

Les premières auditions de la commission d'enquête pour l'accès aux soins se tenaient ce jeudi rue de l'Université. Les représentants des... 14

Pour la HAS, aucune situation clinique n'est incompatible avec la téléconsultation ou la télé-expertise

.

Alors que l'avenant conventionnel sur la télémédecine est en passe d'être signé par les syndicats, inscrivant ainsi dans le droit commun la... 6

Prévention LA PROMOTION DE LA PRÉVENTION EN SALLE D’ATTENTE EST INEFFICACE Abonné

Salle d'attente

La salle d’attente du généraliste est logiquement un lieu idéal – puisque contextualisé – d’affichage de messages sanitaires, notamment... Commenter

Nutrition LES RÉGIMES RESTRICTIFS Abonné

Régime restictif

De plus en plus de patients se lancent dans des régimes restrictifs sans en connaître les conséquences. Nous faisons le point sur plusieurs... 1

A découvrir