Revalorisations : la MPA s’appliquera mardi pour tous les patients de plus de 80 ans

Revalorisations : la MPA s’appliquera mardi pour tous les patients de plus de 80 ans

29.06.2014
  • Revalorisations : la MPA s’appliquera mardi pour tous les patients de plus de 80 ans-1

    Revalorisations : la MPA s’appliquera mardi pour tous les patients de plus de 80 ans

Par les temps qui courent, voilà une petite revalorisation sur laquelles les médecins généralistes ne cracheront pas. A partir du 1er juillet 2014, la MPA (majoration pour personnes âgées) s'appliquera en effet pour les actes délivrés aux patients de plus de 80 ans, alors qu’elle était depuis un an réservée pour les plus de 85 ans. Prévue par l’avenant n°8 d’octobre 2012, la MPA ne fait pas l’objet d’un paiement direct au praticien. Elle est versée directement par les caisses d'assurance maladie tous les trimestres aux généralistes de secteur 1 et aux généralistes de secteur 2 adhérant au contrat d’accès aux soins (CAS).

Mais la situation n’est toujours pas règlée dans les EHPAD et notamment dans celles à budget global. L'UNOF-CSMF a demandé encore la semaine dernière aux médecins "de continuer à noter et à réclamer la MPA à toutes les EHPAD à budget global." Même si le gouvernement n’est pas d’une clarté limpide dans cette affaire, dans certains cas, ça marche, parait-il...

Source : Legeneraliste.fr

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
.

« Je rembourse mon CESP pour m'installer où je veux », un généraliste déçu des bourses à l'installation

Manque d'accompagnement, changements de cartographie en cours de cursus, frustrations à l'installation… Il y a tout juste une semaine le syndicat d'internes Isnar-IMG, présentait lors de son...10

Prévention, nouvelles fiches repères, télétravail... les pistes pour éviter l'envolée des IJ

.

Dans un rapport remis mercredi au Premier ministre, trois experts font neuf constats et vingt propositions pour endiguer l'envolée des... 2

Deux fois plus d'intoxications aux opioïdes en dix ans, alerte l'ANSM 

ANSM

En France, en 10 ans, la consommation des antalgiques opioïdes a augmenté, constate l'Agence nationale de sécurité du médicament et des... Commenter

Gastro-entérologie LE BON USAGE DES INHIBITEURS DE LA POMPE À PROTONS Abonné

IPP

Les IPP ont révolutionné la prise en charge des maladies liées à l’acide gastrique. Mais 60 % des prescriptions sont hors AMM, selon... Commenter

Prévention DIABÈTE : À QUOI SERT LE CONTRÔLE DES FACTEURS DE RISQUE ? Abonné

Diabète

Cette étude du NEJM, menée en vraie vie, suggère que lorsque tous les facteurs de risque d’un patient DT2 sont contrôlés, la probabilité de... Commenter

A découvrir