Tiers payant - Après la polémique avec les médecins, Catherine Lemorton dénonce une émission de RMC « poujadiste »

Tiers payantAprès la polémique avec les médecins, Catherine Lemorton dénonce une émission de RMC « poujadiste »

27.06.2014
  • Tiers payant - Après la polémique avec les médecins, Catherine Lemorton dénonce une émission de RMC « poujadiste »-1

    Après la polémique avec les médecins, Catherine Lemorton dénonce une émission de RMC « poujadiste »

« Cela m’a servi de leçon ! ». Interrogée par Le Généraliste, la députée PS et pharmacienne Catherine Lemorton, est revenue sur les « conditions de l’émission » à laquelle elle a participé la semaine dernière sur RMC (ndlr : «Carrément Brunet» diffusée le 19 juin à 13h) et qui a tant fait parler d’elle par la suite.

RMC : 19/06 - Carrément Brunet - 13h-14h - Pour... par rmc-podcast

Alors que le débat s’ouvrait sur la généralisation du tiers payant peu de temps après l’annonce faite par Marisol Touraine sur les grandes orientations de la future de loi de santé publique, la présidente de la commission des affaires sociales de l’Assemblée nationale était invitée à répondre aux « détracteurs » de la mesure voulue par la ministre de la Santé. Ses allusions à ce qui se passait dans le colloque singulier en médecine libérale et à la prise en charge des nécessiteux par l’hôpital public ont provoqué l’indignation de certains syndicats de libéraux. « Tout ce que j’ai dit c’est que dans le colloque singulier, il y avait un sachant et qu’en ce sens il y avait subordination mais cela n’a rien de péjoratif ». Sur la question de l’accueil des personnes étrangères en situation irrégulière, la pharmacienne explique que « l’hôpital accueille tout le monde et que certaines cliniques privées ne les acceptent pas ». « Mes propos ont été sortis de son contexte. Je ne participerai plus à ce genre d’émissions poujadistes et populistes qui fait monter le FN et où le présentateur est parti prenante ».

A la suite de cette émission, la réaction de certains syndicats de médecins libéraux avait été vive. A commencer par la FMF qui jugeait les propos de Catherine Lemorton « diffamatoires » et qui exigeait des « excuses publiques ». Dans son communiqué publié jeudi, la CSMF parlait de « dérapage » et demandait des excuses publiques de la députée. Sur ce point, la parlementaire a souligné que d’autres syndicats de médecins libéraux n’avaient eux pas réagi à ses propos.

Source : Legeneraliste.fr
Commentez 8 Commentaires
 
VAFI V Autre 29.06.2014 à 15h41

Qu'avez-vous fait ou contribué à faire avec vos partenaires consanguins de DROITE quand la DROITE était aux manettes ?

Répondre
 
GEORGES D Médecin ou Interne 28.06.2014 à 08h38

Lemorton toujours le même problème avec les prédateurs sociaux qui n'ont jamais travaillé et qui ne vivent que grâce à leur poste d'élus. C'est toujours de la faute aux autres évidemment!

Répondre
 
YVES L Médecin ou Interne 28.06.2014 à 07h48

Mais elle n'est pas dans son rôle politique, elle est seulement dans la vieille lutte de pouvoir entre pharmaciens et médecins. Les premiers sont depuis longtemps en tiers payant et s'affirment ( Lire la suite

Répondre
 
JEROME L Médecin ou Interne 27.06.2014 à 21h40

Les commentaires de la "députée" sur ses déclarations radiophoniques montrent son intolérance et son parti-pris, bien dans la ligne des doctrinaires socialistes (bornés !) bien trop nombreux dans les Lire la suite

Répondre
 
JEAN CLAUDE B Médecin ou Interne 27.06.2014 à 21h19

C'est un privilège de la gauche française de pouvoir "accuser" les autres de poujadisme ou de populisme. Des fatwas en somme... Un peu comme "vipère lubrique" !

Répondre
Voir tous les commentaires

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
Crise

Déserts médicaux Ces départements qui ne connaissent pas la crise

Alors que la France médicale se dépeuple de ses généralistes, une douzaine de départements semble encore échapper à la décrue. Attractivité naturelle du territoire, volontarisme des leaders, ou...6

PMA pour toutes : le ministre de l'Intérieur n'est pas pressé

.

Priorité ou pas pour le gouvernement ? La secrétaire d'Etat chargée à l'Egalité entre les femmes et les hommes est revenue dimanche sur... Commenter

Les étudiants en soins infirmiers ne vont pas si bien

.

La Fédération nationale des étudiants en soins infirmiers (Fnsei) tire la sonnette d'alarme sur la santé des étudiants à l'issue d'une... Commenter

Dermatologie LE PSEUDO-XANTHOME ELASTIQUE Abonné

pseudo-xanthome

Certaines pathologies héréditaires induisent une altération du tissu élastique. Compte tenu des conséquences au niveau de différents... Commenter

Médecine du sport LE CERTIFICAT DE NON CONTRE-INDICATION AU SPORT EN 2017 Abonné

certificat sportif

Jusqu’à présent, l’obtention d’une licence sportive était conditionnée par la rédaction d’un certificat médical annuel de non... Commenter

A découvrir