Euthanasie : place aux politiques dans le procès Bonnemaison

Euthanasie : place aux politiques dans le procès Bonnemaison

15.06.2014

La législation actuelle est-elle suffisante pour la prise en charge des patients en fin de vie? Cette question délicate sera au coeur des témoignages attendus à partir de mardi au procès du docteur Nicolas Bonnemaison (voir le compte-rendu des audiences au jour le jour) qui comparaît devant la cour d'assises à Pau pour sept empoisonnements. Des praticiens hospitaliers, des professeurs de médecine, mais aussi trois anciens ministres sont attendus alors que la défense souhaite placer l'euthanasie au centre des débats.

Ancien député UMP, ancien ministre des Affaires Européennes et médecin Jean Leonetti devrait expliquer mardi 17 juin les grands principes de la loi de 2005 qui porte son nom.. L'ex-président du Conseil consultatif national d'éthique (CCNE), Didier Sicard, auteur d'un rapport en 2012 sur la fin de vie, et le président actuel, Jean-Claude Ameisen, sont également attendus, mercredi 18 et lundi 23 juin. On entendra aussi l'ex-ministre déléguée aux Personnes âgées, la cancérologue Michèle Delaunay, et l'ancien ministre de la Santé, Bernard Kouchner le vendredi 20 juin. Le même jour, le Conseil d'Etat examinera un autre dossier sensible lié à la fin de vie, celui de Vincent Lambert, tétraplégique en état végétatif dont la famille se déchire à propos de son maintien ou non en vie.

Source : Legeneraliste.fr

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
Dr Faroudja

L’Ordre ne voit pas de raison de s’opposer à la PMA pour toutes

Les positions du Conseil national de l’Ordre des médecins dans le cadre des États Généraux de la Bioéthique se faisaient attendre. Le Cnom n’avait pas souhaité être auditionné par le Comité...13

IVG : une pétition réclamant le retrait de la clause de conscience récolte 40 000 signatures

Pétition

Les propos anti-IVG du Dr de Rochambeau n’en finissent plus de faire des remous. Le 12 septembre, la maire adjointe des Lilas... 13

Face à la pénurie de médecins, la Chine mise sur l'intelligence artificielle

Intelligence artificielle

Avec 12 millions de professionnels de santé pour près de 1,4 milliard d'habitants, la Chine connaît, elle aussi, une pénurie de médecins.... 3

Addiction LA PRISE EN CHARGE DE L’ARRÊT DU TABAC EN MÉDECINE GÉNÉRALE Abonné

Cigarette ecrasee

Le taux de succès dans l'arrêt du tabac dépend de l'intensité du suivi et du traitement pharmacologique associés. Il faut en moyenne quatre... Commenter

Dermatologie L’ÉRYTHÈME NOUEUX Abonné

érythème

Cette hypodermite se caractérise cliniquement par des nodules érythémateux, localisés principalement au niveau des jambes. Elle peut être... Commenter

A découvrir