Les pédiatres ne veulent pas du médecin traitant avant 16 ans

Les pédiatres ne veulent pas du médecin traitant avant 16 ans

11.06.2014
  • Les pédiatres ne veulent pas du médecin traitant avant 16 ans - 1

    Les pédiatres ne veulent pas du médecin traitant avant 16 ans

L’extension du dispositif médecin traitant dès l'enfance qui figurerait dans le projet de loi de santé que doit présenter Marisol Touraine le 17 juin ne plait du tout aux pédiatres. Dans un communiqué, le Conseil National Professionnel de Pédiatrie (CNPP), stigmatise ce dispositif poussé par MG France : "Les parents doivent garder le libre choix de consulter un pédiatre ou un médecin généraliste, en fonction des besoins de leur enfant et des disponibilités des professionnels de proximité," martèle le CNPP. Et d’appeler les Français à venir témoigner de leur soutien sur le site Jaimemonpediatre.com et sur Facebook et Twitter.

La mobilisation des pédiatres sur le sujet est relayée par le SML, qui se dit lui aussi "opposé à l’instauration contrainte d’un parcours de soins de l’enfant impliquant la déclaration d’un médecin traitant à la naissance. Le syndicat de Roger Rua y voit "une mesure clientéliste qui serait source d’inégalité d’accès aux soins par l’augmentation du reste à charge si l’enfant consulte un médecin en dehors du parcours de soins, instaurant de fait une médecine à 2 vitesses qui pénaliserait les plus démunis."

Source : Legeneraliste.fr

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
.

Congrès de l'Isnar-IMG à Tours Aides à l'installation : les cafouillages du contrat CESP entre manque d’accompagnement et défaut d’information

Le contrat d’engagement de service public (CESP) a été créé il y a neuf ans. l’Intersyndicale des internes en médecine générale (Isnar-IMG) et l’Anemf ont donc jugé le moment opportun pour en faire...Commenter

Anti-acides et thérapies anticancéreuses ne font pas bon ménage

Femme traitée par chimiothérapie

L’utilisation de médicaments anti-acide impacte de manière négative la survie de patients atteints de cancer et traités par pazopanib... Commenter

La moitié des internes en médecine générale dépasse le temps de travail réglementaire

.

À l’occasion du 20e Congrès de l’Intersyndicale des internes de médecine générale (Isnar-IMG) à Tours, l’organisation a présenté les résulta... 5

Gastro-entérologie LE BON USAGE DES INHIBITEURS DE LA POMPE À PROTONS Abonné

IPP

Les IPP ont révolutionné la prise en charge des maladies liées à l’acide gastrique. Mais 60 % des prescriptions sont hors AMM, selon... Commenter

Prévention DIABÈTE : À QUOI SERT LE CONTRÔLE DES FACTEURS DE RISQUE ? Abonné

Diabète

Cette étude du NEJM, menée en vraie vie, suggère que lorsque tous les facteurs de risque d’un patient DT2 sont contrôlés, la probabilité de... Commenter

A découvrir