Sondage - Plus de problèmes de visions, mais moins de visites chez l’ophtalmo

SondagePlus de problèmes de visions, mais moins de visites chez l’ophtalmo

09.06.2014
  • Plus de problèmes de visions, mais moins de visites chez l’ophtalmo - 1

    Plus de problèmes de visions, mais moins de visites chez l’ophtalmo

Les Français espacent de plus en plus leur visite chez l'ophtalmologue, selon l'enquête Baromètre 2014 de la santé visuelle. Ce baromêtre estime à 72% la proportion de personnes qui ont fait contrôler leur vue dans les deux dernières années en 2014 contre 78% en 2013. Selon lcette enquête réalisée par OpinionWay pour l'Association nationale pour l'amélioration de la vue (AsnaV) qui regroupe l'ensemble de la filière (fabricants, opticiens, ophtalmologues, etc), 33% changent de lunettes tous les 4 ans ou plus, contre 20% en 2013. Les parents semblent aussi prêter moins attention à la santé visuelle de leurs enfants : seuls 53% les emmènent faire un contrôle de la vue régulièrement (contre 63% en 2013). Par ailleurs ceux qui jugent utile de contrôler la vue de leurs enfants avant l'âge de 3 ans régressent à 37% (contre 48% en 2013).

Pour autant, 29% des personnes interrogées et 40% des 16-24 ans disent avoir ressenti des troubles visuels (fatigue oculaire, picotements, migraine, flou..) à cause du temps passé devant un écran. Cela pourrait expliquer pourquoi 51% des Français souffrent de problèmes de vision de près (en hausse de 7 points comparé à 2013), selon l'AsnaV. Lorsqu'ils ont constaté un trouble visuel, 39% ont réduit le temps passé devant les écrans; une proportion qui atteint 53% chez les jeunes. Mais consulter dans ces cas un médecin ou l'ophtalmologue représente une démarche minoritaire (22% des personnes interrogées, 17% des jeunes). Au passage, 82% jugent négativement les mesures envisagées par le gouvernement pour réduire le remboursement par les assurances complémentaires.

Baromètre-AsnaV-OpinionWay réalisé du 28 mars au 11 avril par téléphone auprès d'un échantillon représentatif de 805 personnes de 18 ans et plus, et de 300 jeunes de 16-24 ans (méthode des quotas).
Source : Legeneraliste.fr

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
.

Les portraits de l'été Aviscène, la médecine à la vie comme à la scène

« Aviscène » est un interne boute-en-train. Étudiant en médecine à la vie, Youtubeur et comédien à la scène, Aviscène (il souhaite rester anonyme) est un hyperactif et cela s'entend dans son...Commenter

Les dossiers qui ont marqué l'année Un dépistage organisé… mais à deux vitesses

Photo lead

Lancé mi-mai, le programme de dépistage organisé du cancer du col de l’utérus cible surtout les femmes qui échappent au dépistage.... 1

Zoom en vidéo [Vidéo] Selon la revue Science, des gènes s'activent après la mort

Gènes

Chez des souris et des poissons zèbres, des chercheurs ont étudié l'activité de plus de 1000 gènes qui sont actifs dans les 4 jours après... 1

Médecine des voyages SANTÉ DES VOYAGEURS 2018 Abonné

Voyage

Encéphalite japonaise, fièvre jaune, paludisme et mise à jour des vaccins courants sont au cœur de l'actualisation des recommandations aux... Commenter

Infectiologie MALADIE DE LYME : LES MANIFESTATIONS PRÉCOCES Abonné

Lyme

Dans le cadre du Plan national de lutte contre la maladie de Lyme de 2016, la HAS vient d’élaborer un protocole de diagnostic et de soins.... Commenter

A découvrir