Sondage - Plus de problèmes de visions, mais moins de visites chez l’ophtalmo

SondagePlus de problèmes de visions, mais moins de visites chez l’ophtalmo

09.06.2014
  • Plus de problèmes de visions, mais moins de visites chez l’ophtalmo - 1

Les Français espacent de plus en plus leur visite chez l'ophtalmologue, selon l'enquête Baromètre 2014 de la santé visuelle. Ce baromêtre estime à 72% la proportion de personnes qui ont fait contrôler leur vue dans les deux dernières années en 2014 contre 78% en 2013. Selon lcette enquête réalisée par OpinionWay pour l'Association nationale pour l'amélioration de la vue (AsnaV) qui regroupe l'ensemble de la filière (fabricants, opticiens, ophtalmologues, etc), 33% changent de lunettes tous les 4 ans ou plus, contre 20% en 2013. Les parents semblent aussi prêter moins attention à la santé visuelle de leurs enfants : seuls 53% les emmènent faire un contrôle de la vue régulièrement (contre 63% en 2013). Par ailleurs ceux qui jugent utile de contrôler la vue de leurs enfants avant l'âge de 3 ans régressent à 37% (contre 48% en 2013).

Pour autant, 29% des personnes interrogées et 40% des 16-24 ans disent avoir ressenti des troubles visuels (fatigue oculaire, picotements, migraine, flou..) à cause du temps passé devant un écran. Cela pourrait expliquer pourquoi 51% des Français souffrent de problèmes de vision de près (en hausse de 7 points comparé à 2013), selon l'AsnaV. Lorsqu'ils ont constaté un trouble visuel, 39% ont réduit le temps passé devant les écrans; une proportion qui atteint 53% chez les jeunes. Mais consulter dans ces cas un médecin ou l'ophtalmologue représente une démarche minoritaire (22% des personnes interrogées, 17% des jeunes). Au passage, 82% jugent négativement les mesures envisagées par le gouvernement pour réduire le remboursement par les assurances complémentaires.

Baromètre-AsnaV-OpinionWay réalisé du 28 mars au 11 avril par téléphone auprès d'un échantillon représentatif de 805 personnes de 18 ans et plus, et de 300 jeunes de 16-24 ans (méthode des quotas).
Source : Legeneraliste.fr
Commentez 1 Commentaire
 
Thierry B. Autre 09.06.2014 à 22h41

Au-delà de ce constat, il serait intéressant de savoir pourquoi les visites s'espacent : cause financière liée à la crise économique, au remboursement insuffisant, au coût des lunettes ? allongement Lire la suite

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
.

Agnès Buzyn annonce la mise en œuvre de la recertification des médecins

Agnès Buzyn avait déjà plutôt séduit l’Ordre des médecins lors de ses discours. La ministre de la Santé pourrait bien avoir à nouveau marqué des points importants jeudi matin lors de l’ouverture du...2

Le Cytotec sera retiré du marché en mars 2018

Cytotec

Le laboratoire Pfizer France vient d'annoncer sa décision de retirer du marché français le Cytotec à partir du 1er mars 2018.  Le Cytotec... Commenter

Violences obstétricales : les propositions des professionnels de la naissance

.

Pas question pour les professionnels de la naissance de laisser enfler la récente polémique sur les violences obstétricales sans réagir. La... Commenter

Sécurité alimentaire LES COMPLÉMENTS ALIMENTAIRES DESTINÉS AUX SPORTIFS Abonné

Complements alimentaires

Une alimentation équilibrée, diversifiée et privilégiant les aliments de haute densité nutritionnelle suffit à satisfaire les besoins... 1

Recherche en Médecine Générale INFECTION URINAIRE : DIAGNOSTIC TROP EMPIRIQUE Abonné

Bandelette urinaire

La prise en charge des infections urinaires (IU) a fait l’objet de recommandations en 2008 publiées par l’Assaps, puis d’une actualisation... 2

A découvrir