Syndicats et patronat prônent une réforme en profondeur du système de santé

Syndicats et patronat prônent une réforme en profondeur du système de santé

05.06.2014
  • Syndicats et patronat prônent une réforme en profondeur du système de santé  - 1

    Syndicats et patronat prônent une réforme en profondeur du système de santé

Si le rapport de la Commission des Comptes de la Sécurité sociale confirme ce jeudi un «sensible ralentissement» en 2013 de la réduction du déficit du régime général amorcée en 2011 et 2012 et qui passe en dessous des 10 milliards d’euros, le Medef juge «urgent» de mener une réforme structurelle du système de santé, qui ne peut, selon lui, se satisfaire de la politique de «rabot» menée par le gouvernement.

A propos des 6,1 milliards de déficit prévu pour la branche maladie, Claude Tendil, président de la commission protection sociale du Medef a estimé lors d’un point presse : «Nous on pense qu'il y a assez d'argent dans le système de santé et s'il était mieux utilisé, non seulement on supprimerait le déficit de 6 milliards, mais on dégagerait des ressources pour financer l'innovation, la recherche, le développement des industries de santé». Le système hospitalier notamment peut selon lui être réformé.

L’hôpital est lui aussi dans le collimateur des syndicats de médecins libéraux. Pour la CSMF, «il n’est ni possible, ni raisonnable d’aller au-delà des efforts actuels demandés à la médecine de ville». Un avis que partage la FMF. «Tapons toujours sur les mêmes pour qu’il y ait moins de mécontents possibles», peut-on lire dans le communiqué. Le président de la Conf’, Jean-Paul Ortiz, et celui de la FMF, Jean-Paul Hamon, réclament comme le Medef que le gouvernement prenne des mesures justes selon eux, par le transfert de certaines activités hospitalières vers la ville (désengorgement des urgences, chirurgie ambulatoire, etc).

Source : Legeneraliste.fr
Commentez 3 Commentaires
 
bruno c Médecin ou Interne 06.06.2014 à 00h07

De toutes les façons les politiques ont programmé la disparition de la médecine générale libérale d'ici 10 à 15 ans. Ils ont prévu de les remplacer par des salariés asservis aux caisses et mutuelles.

Répondre
 
CHRISTIAN T Médecin ou Interne 05.06.2014 à 20h49

le patronat, la CMCF? LA FMF :tous des réacs ,qui veulent ,la mort de la sécu , ils ont le fric pour se soigner!!!!et les autres ?

Répondre
 
CHRISTIAN T Médecin ou Interne 05.06.2014 à 20h49

le patronat, la CMCF? LA FMF :tous des réacs ,qui veulent ,la mort de la sécu , ils ont le fric pour se soigner!!!!et les autres ?

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
Crise

Déserts médicaux Ces départements qui ne connaissent pas la crise

Alors que la France médicale se dépeuple de ses généralistes, une douzaine de départements semble encore échapper à la décrue. Attractivité naturelle du territoire, volontarisme des leaders, ou...6

ECN : 94% des postes en médecine générale pourvus, l’Ile-de-France boudée

.

Désormais organisé en plusieurs étapes et de façon virtuelle, l’amphi de garnison des ECNi est arrivé à son terme aujourd’hui. Tous les... 2

Pilules C3G et C4G : la justice classe l'affaire

.

Le parquet de Paris a classé l'enquête ouverte fin 2012 sur les pilules C3G et C4G accusées de favoriser des thromboses veineuses. Au terme... Commenter

Dermatologie LE PSEUDO-XANTHOME ELASTIQUE Abonné

pseudo-xanthome

Certaines pathologies héréditaires induisent une altération du tissu élastique. Compte tenu des conséquences au niveau de différents... Commenter

Médecine du sport LE CERTIFICAT DE NON CONTRE-INDICATION AU SPORT EN 2017 Abonné

certificat sportif

Jusqu’à présent, l’obtention d’une licence sportive était conditionnée par la rédaction d’un certificat médical annuel de non... Commenter

A découvrir