Alcool : polémique autour d’un projet de téléréalité

Alcool : polémique autour d’un projet de téléréalité

05.06.2014
  • Alcool : polémique autour d’un projet de téléréalité - 1

    Alcool : polémique autour d’un projet de téléréalité

L'Association Nationale de Prévention en Alcoologie et Addictologie (ANPAA), regroupant 1.500 professionnels (médecins, psychologues, travailleurs sociaux...) a saisi par courrier "France Télévisions et le Conseil supérieur de l'audiovisuel (CSA) contre un projet de documentaire de France 4 qui prévoit, selon elle, de réaliser une "mise en scène d'alcoolisation de jeunes devant les caméras". "Le prétexte de l'expérimentation et le caractère pseudo-scientifique de montrer les effets néfastes de l'alcool en invitant des jeunes à venir boire devant les caméras afin de filmer leur alcoolisation minute par minute ne sont pas des arguments suffisants qui permettraient un tel écart avec la réglementation et les principes que le CSA et l'ANPAA s'efforcent de faire respecter concernant la consommation d'alcool à l'écran", ajoute l'association.

Chez France 4, on se défend de vouloir montrer des jeunes en état d'ébriété. Et on objecte au contraire que le but de ce "magazine de société" est de "venir à bout de certains stéréotypes, parfois positifs d'ailleurs, sur l'alcool". On précise aussi que tous les jeunes sont volontaires et avaient déjà consommé de l'alcool avant de participer à l'émission et seront encadrés par un médecin addictologue.

Source : Legeneraliste.fr

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
Adrien Naegelen et Nicolas de Chanaud

Téléconsultation, télé-expertise : qu'est-ce que ça change ? Deux généralistes témoignent

À l'occasion d'un colloque sur la télémédecine en libéral, organisé par l'URPS Ile-de-France jeudi dernier, deux jeunes généralistes parisiens ont partagé leur expérience de la téléconsultation et...Commenter

Anti-acides et thérapies anticancéreuses ne font pas bon ménage

Femme traitée par chimiothérapie

L’utilisation de médicaments anti-acide impacte de manière négative la survie de patients atteints de cancer et traités par pazopanib... Commenter

La moitié des internes en médecine générale dépasse le temps de travail réglementaire

.

À l’occasion du 20e Congrès de l’Intersyndicale des internes de médecine générale (Isnar-IMG) à Tours, l’organisation a présenté les résulta... 6

Gastro-entérologie LE BON USAGE DES INHIBITEURS DE LA POMPE À PROTONS Abonné

IPP

Les IPP ont révolutionné la prise en charge des maladies liées à l’acide gastrique. Mais 60 % des prescriptions sont hors AMM, selon... Commenter

Prévention DIABÈTE : À QUOI SERT LE CONTRÔLE DES FACTEURS DE RISQUE ? Abonné

Diabète

Cette étude du NEJM, menée en vraie vie, suggère que lorsque tous les facteurs de risque d’un patient DT2 sont contrôlés, la probabilité de... Commenter

A découvrir