La réforme de la dépendance à l’Assemblée à la rentrée

La réforme de la dépendance à l’Assemblée à la rentrée

03.06.2014
  • La réforme de la dépendance à l’Assemblée à la rentrée - 1

    La réforme de la dépendance à l’Assemblée à la rentrée

Le gouvernement compte rattraper le retard sur le calendrier de la réforme de la dépendance. Ainsi, après son adoption mardi par le conseil des ministres, le projet de loi sur l'autonomie des personnes âgées devrait être au menu des dpéutés dès la rentrée. Marisol Touraine a en effet indiqué mardi qu’il sera débattu "au Parlement à la rentrée, le plus vite possible".

Ce texte, centré sur une amélioration des aides financières permettant de rester le plus longtemps possible à domicile, avait été dévoilé le 12 février par Jean-Marc Ayrault, alors Premier ministre. Ses mesures, centrées sur une revalorisation de l'Allocation personnalisée d'autonomie (APA) à domicile et l'adaptation des politiques de logement, transport et urbanisme, doivent être financées par les 645 millions d'euros par an provenant d'une taxe sur les pensions des retraités imposables (la Casa).

"La loi a une ambition forte, qui est de répondre au vieillissement de notre société", a souligné Mme Touraine, accompagnée de la secrétaire d'Etat aux personnes âgées Laurence Rossignol, lors d'une visite dans un foyer-logement du IVe arrondissement de Paris, comptant 80 résidents de 67 à 97 ans.Centrée sur une amélioration des aides financières permettant de rester le plus longtemps possible à domicile, cette loi "va suivre son cheminement parlementaire et nous souhaitons qu'elle entre en application le plus vite possible", a ajouté la ministre. "Nous appelons tous ceux qui souhaitent que la vie quotidienne des personnes âgées en perte d'autonomie soit améliorée (...) à s'engager dans le vote de cette loi", a ajouté Marisol Touraine.

Alors que le projet de réforme territoriale vient d'être précisé par François Hollande, la ministre a souligné que "les conseils généraux vont rester pour le moment les chefs de file des politiques sociales. Mais la loi sera évidemment adaptée à l'évolution des compétences des différentes collectivités". Interrogée sur le deuxième volet de la réforme, centré sur les maisons de retraite et que le gouvernement de Jean-Marc Ayrault avait prévu pour "la seconde moitié du quinquennat", Marisol Touraine ne s'est pas avancée sur une date: "Le travail se poursuivra pour ce qui est de la vie en établissement", a-t-elle dit. "Prenons le temps d'abord de voter cette loi, et de porter les avancées qu'elle comporte" sur la vie à domicile.

Source : Legeneraliste.fr

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
G Perez

Les portraits de l'été Le Dr Perez veut aider les diabétiques à échapper aux médicaments grâce à l’activité physique

« Les patients diabétiques n’ont pas d’équilibre alimentaire et ne font pas d’activité physique. Cela fait naître la maladie, avant de l’entretenir. » Tel fut le premier constat du Dr Gaëlle Perez,...4

Les dossiers qui ont marqué l'année Le cloud, ennemi du secret médical ?

Visu Lead p10-12

Applis santé, objets connectés, services de rendez-vous en ligne... À l’ère du tout numérique, les données de santé n’ont jamais été aussi... Commenter

Zoom en vidéo [Vidéo] Exposition des adolescents à la pornographie : une hausse inquiétante, alertent les gynécologues

adolescent et ordinateur

C’est un appel solennel qu’a souhaité lancer aujourd’hui le collège national des gynécologues et obstétriciens français (CNGOF) : face à... 1

Médecine des voyages SANTÉ DES VOYAGEURS 2018 Abonné

Voyage

Encéphalite japonaise, fièvre jaune, paludisme et mise à jour des vaccins courants sont au cœur de l'actualisation des recommandations aux... Commenter

Infectiologie MALADIE DE LYME : LES MANIFESTATIONS PRÉCOCES Abonné

Lyme

Dans le cadre du Plan national de lutte contre la maladie de Lyme de 2016, la HAS vient d’élaborer un protocole de diagnostic et de soins.... Commenter

A découvrir