C’est arrivé le 1er juin 1979 - Mort de Werner Forssmann

C’est arrivé le 1er juin 1979Mort de Werner Forssmann

01.06.2014
  • Mort de Werner Forssmann - 1

    Mort de Werner Forssmann

Werner Theodor Otto Forssmann, prix Nobel de médecine 1956 pour ses travaux sur le cathétérisme cardiaque, est né Berlin le 29 août 1904 à Berlin.

Après avoir rejoint en 1922 l'université de Berlin pour y étudier la médecine, Forssmann va se former à la clinique médicale d'université sous la tutelle du professeur Georg Klemperer, puis étudier l'anatomie avec le Pr Rudolph Fick.

Auto-expérimentation du cathétérisme cardiaque

Après avoir réussi son examen d'état en 1929, Forssman est le premier a développer une technique de cathéterisation du cœur. Il réalise cette opération sur lui-même en insérant une cannule dans sa propre veine antécubitale, dans laquelle il passæ un cathéter de 65 centimétres de long, avant d’aller au service de radiologie faire des clichés du cathéter situé dans son oreillette droite... Jugé sévèrement par les autorités médicales pour cette expérience quelque peu audacieuse, sinon imprudente, Forssman décide d’abandonner la cardiologie pour se consacrer à l’urologie à Berlin, puis à Mayence.

La technique mise au point par Forssmann sera pourtant reprise en 1941 par Dickison Richards et André Cournand avec quelques variantes. Depuis lors, le cathétérisme cardiaque est devenu monnaie courante dans les services de cardiologie.

Au début de la Deuxiéme guerre mondiale, Forssmann a servi comme officier sanitaire, puis chirurgien principal avant d’être fait prisonnier de guerre. Libéré en 1945, Il s’installe avec son épouse en Forêt Noire.

En 1956 on lui décerne conjointement avec André Cournand et Dickinson Richards, le prix Nobel pour ses travaux sur le cathétérisme cardiaque. , la même année il est nommé professeurhonorifique de chirurgie et d'urologie à l'université de Johannes Gutenberg, (Mayence).

-Médaillé de Leibniz de l'académie allemande des sciences, membre du conseil exécutif de la société chirurgicale allemande, de l' American College of Chest Physicians, de la société allemande d'urologie, de l'association allemande d'assistance sociale pour enfant, membre honorifique de la société suédoise de la cardiologie, Werner Theodor Otto Forssmann est mort le 1er juin 1979 à Schopfheim, dans le Bade-Würtemberg.

Source : Legeneraliste.fr
Commentez Commenter

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
.

Dépakine: audience préliminaire au TGI de Paris

L'association de défense des victimes de la Dépakine et le laboratoire Sanofi ont aiguisé leurs arguments mercredi lors d'une audience au tribunal de grande instance de Paris, première étape de l...Commenter

Les MICI gagnent du terrain surtout dans les pays nouvellement industrialisés

Mici

Les maladies inflammatoires chroniques de l'intestin (MICI) sont des pathologies du 21ème siècle, indique clairement Le Lancet du 16... Commenter

Feu vert sur les vaccins obligatoires : en commission, les députés médecins montent au créneau

.

Ça devrait passer lors de l'examen du PLFSS dans l'hémicycle la semaine prochaine. Mais pas forcément comme une lettre à la poste… Les déput... 4

Sécurité alimentaire LES COMPLÉMENTS ALIMENTAIRES DESTINÉS AUX SPORTIFS Abonné

Complements alimentaires

Une alimentation équilibrée, diversifiée et privilégiant les aliments de haute densité nutritionnelle suffit à satisfaire les besoins... 1

Recherche en Médecine Générale INFECTION URINAIRE : DIAGNOSTIC TROP EMPIRIQUE Abonné

Bandelette urinaire

La prise en charge des infections urinaires (IU) a fait l’objet de recommandations en 2008 publiées par l’Assaps, puis d’une actualisation... 2

A découvrir