Journée mondiale sans tabac - Un même but, plusieurs méthodes

Journée mondiale sans tabac Un même but, plusieurs méthodes

30.05.2014
  • Un même but, plusieurs méthodes - 1

Remède inespéré contre le tabagisme pour les uns, outil pervers qui perpétue la dépendance pour les autres… A la veille de la journée mondiale sans tabac, qui sera célébrée samedi, la cigarette électronique est plus que jamais aux centres des débats. Alors que la prochaine loi santé pourrait bien acter l’interdiction du vapotage dans lieux publics en France, une cinquantaine d'experts internationaux viennent d’appeler l'Organisation mondiale de la santé (OMS) à encourager la cigarette électronique plutôt que de chercher à la réprimer.

E-cigarette, 50 experts interpellent l’OMS

Pour ces figures du monde de la santé - dont le cancérologue et ex-ministre italien Umberto Veronesi ou encore l'ex-directeur du Fonds mondial contre le sida Michel Kazatchkine, la e-cigarette présente de « faibles risques » en comparaison de la fumée du tabac et pourrait devenir à l'avenir une alternative viable au tabagisme. « Le potentiel de ces produits (...) pour réduire le fardeau des maladies dues au tabagisme est très grand, et ces produits pourraient être parmi les innovations les plus importantes du 21e siècle en matière de santé » plaident-ils dans un courrier adressé à l’OMS.

De son côté l'organisation genevoise préfère appeler une nouvelle fois à accroître les taxes sur le tabac. Et garde une approche relativement conservatrice vis à vis la cigarette électronique, estimant que son innocuité et son efficacité pour arrêter de fumer ne sont pas démontrées. Son utilisation « est vivement déconseillée », estime ainsi l'organisation dans la dernière fiche d'information officielle sur le sujet.

Les autorités sanitaires françaises restent aussi relativement circonspectes. Dans un avis rendu public aujourd’hui, le HCSP estime que le rapport bénéfices-risques de l’e-cigarette varie d’un profil de personne à l’autre. D’un côté, les experts reconnaissent que la e-cigarette présente à priori une faible toxicité – du moins à court terme- et pourrait être considérée comme un outil de réduction des risques du tabagisme. Mais ils pointent aussi l’écueil de la « re-normalisation de l’usage de nicotine et du tabagisme » et soulignent les risques de l’e-cigarette chez le non-fumeur « qui, s’initiant au vapotage, risque très fortement de devenir dépendant et de passer au tabac ». Un danger « particulièrement élevé chez les jeunes » estime le HCSP et qui pourrait bien conduire Marisol Touraine à jouer elle aussi la carte de la prudence.

Marisol Touraine met le paquet

Selon le Fiagro, le projet de loi relatif à la politique de santé – qui devrait être présenté officiellement par la ministre le 17 Juin mais dont les grandes lignes circulent déjà officieusement - pourrait en effet entériner l’interdiction du vapotage dans les lieux publics, afin d’ « éviter l’entrée des jeunes dans les conduites addictives ». Par ailleurs, conformément aux préconisations de la Cour des comptes et du rapport parlementaire Bur, la nouvelle loi de santé pourrait aussi consacrer le paquet de tabac « neutre », sans logo ni marque apparente. Même si comme le souligne le ministère il ne s’agit pour le moment que d’une option parmi d’autres.

Source : Legeneraliste.fr
Commentez 2 Commentaires
 
Jacques L Autre 31.05.2014 à 12h09

Plus de 50 éminents scientifiques de 15 pays ont demandé à l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS) de reconsidérer son intention de classer les e-cigarettes de la même manière que les cigarettes de Lire la suite

Répondre
 
CHRISTIAN T Médecin ou Interne 04.06.2014 à 21h44

CQFD !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
Crise

Déserts médicaux Ces départements qui ne connaissent pas la crise

Alors que la France médicale se dépeuple de ses généralistes, une douzaine de départements semble encore échapper à la décrue. Attractivité naturelle du territoire, volontarisme des leaders, ou...6

ECN : 94% des postes en médecine générale pourvus, l’Ile-de-France boudée

.

Désormais organisé en plusieurs étapes et de façon virtuelle, l’amphi de garnison des ECNi est arrivé à son terme aujourd’hui. Tous les... 2

Pilules C3G et C4G : la justice classe l'affaire

.

Le parquet de Paris a classé l'enquête ouverte fin 2012 sur les pilules C3G et C4G accusées de favoriser des thromboses veineuses. Au terme... Commenter

Dermatologie LE PSEUDO-XANTHOME ELASTIQUE Abonné

pseudo-xanthome

Certaines pathologies héréditaires induisent une altération du tissu élastique. Compte tenu des conséquences au niveau de différents... Commenter

Médecine du sport LE CERTIFICAT DE NON CONTRE-INDICATION AU SPORT EN 2017 Abonné

certificat sportif

Jusqu’à présent, l’obtention d’une licence sportive était conditionnée par la rédaction d’un certificat médical annuel de non... Commenter

A découvrir