Boehringer prêt à payer le prix fort pour régler les plaintes contre Pradaxa

Boehringer prêt à payer le prix fort pour régler les plaintes contre Pradaxa

28.05.2014

Le laboratoire allemand Boehringer Ingelheim veut s’éviter un long procès. Pour ce faire, le fabricant de Pradaxa a déclaré mercredi être prêt à payer 650 millions de dollars, soit environ 470 millions d'euros, pour solder les plaintes aux Etats-Unis contre le produit.

"Cet accord permet à Boehringer Ingelheim de se concentrer sur sa mission d'améliorer la vie des patients et d'éviter la distraction et l'incertitude générées par un long procès", explique, dans un communiqué, le laboratoire. 4000 plaintes environ ont été déposées contre Pradaxa, dont la mise en vente a été autorisée en octobre 2010 par la FDA, tout en relevant parmi les effets secondaires possibles des hémorragies graves.

Le laboratoire a toutefois tenu a rappeler que « les bénéfices et la sécurité de Pradaxa ont été confirmés dans de nombreux essais cliniques » et que la FDA a réaffirmé le rapport bénéfices-risques positif de ce traitement s'il est utilisé comme conseillé.

En France, des familles de personnes âgées décédées après avoir pris du Pradaxa avaient déposé à l'automne 2013 une plainte, qui a été classée sans suite en début d'année par le parquet de Paris.

Source : Legeneraliste.fr

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
.

Dans la Drôme, un centre de santé intercommunal drague des internes... deux ans avant son ouverture

L'intercommunalité Porte de Drômardèche, située à la frontière nord des deux départements, ouvrira son centre de santé en 2020. Il s'agit du premier projet de ce type piloté par une communauté de...Commenter

La dénervation rénale, vers une alternative au traitement médicamenteux dans l'HTA  ?

Circonscrite jusqu’à présent aux hypertensions résistantes, la dénervation rénale sera-t-elle demain un traitement « de routine » pour... Commenter

Bientôt un guide et des conseils de l'Ordre pour soigner son e-réputation

Ordinateur

Dans une étude parue jeudi, le Conseil d'État préconise de mettre un terme à l'interdiction stricte de publicité imposée aux médecins et de... Commenter

Dermatologie PEAU, SOLEIL ET CHALEUR Abonné

Photodermatose

Prédisposition aux cancers, vieillissement cutané et ophtalmique, boutons de chaleur, lucite, aggravation d’une acné… la peau justifie... Commenter

Dermatologie GALE : IVERMECTINE OU PERMÉTHRINE ? Abonné

Gale

Une récente revue Cochrane (1) a évalué l’efficacité et la sécurité de la perméthrine topique et de l’ivermectine topique ou systémique... 2

A découvrir