Ruptures de stock de médicaments : pourquoi ça coince

Ruptures de stock de médicaments : pourquoi ça coince

20.05.2014
  • Ruptures de stock de médicaments : pourquoi ça coince-1

Lévothyrox®, Ascabiol® ou encore, plus récemment, Vogalène®. De plus en plus de médicaments se retrouvent en rupture de stock. Un phénomène inquiétant confirmé par les derniers bilans de l’Agence du médicament. L’ANSM a en effet enregistré une hausse des ruptures au cours de ces dernières années : 44 en 2008, 173 en 2012 et plus de 200 en 2013. Nathalie Le Meur, présidente du groupe ruptures d’approvisionnement au Leem, estime le taux de rupture à 5 % tout en soulignant que, «...

Pour lire la suite, inscrivez-vous gratuitement

Pas encore inscrit ?

Inscrivez-vous et profitez pleinement des avantages offerts :
  • l’actualité réservée aux professionnels de santé ;
  • les newsletters pour rester informé de l’actualité ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • la possibilité de créer vos alertes personnalisées

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Commentez 3 Commentaires
 
VERONIQUE R Autre Professionnel Santé 03.08.2014 à 18h15

Ce n'est que le resultat de la politique permanente du flux tendu,pour gagner encore et encore plus.

Répondre
 
JEAN CLAUDE B Médecin ou Interne 21.05.2014 à 12h57

Il paraitrait qu'une taxation sur les stocks (des impôts, toujours) entrainerait des flux de plus en plus tendus... avec les risques de rupture de la chaîne... A vérifier.

Répondre
 
JEAN LUC M Médecin ou Interne 20.05.2014 à 20h50

Avant aucun problème on voit bien que l'évolution actuelle n'est pas la bonne les multiples agences créés de toute part ne servent à rien les génériques n'ont rien arrangé

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
vaccins

Vaccination et aluminium, un article du Parisien sème le doute

Bombe à retardement ou pétard mouillé ? Dans son édition d’aujourd’hui le Parisien dévoile les conclusions « d’un rapport sérieux et inédit bouclé en mars mais jamais rendu public » sur la toxicité...Commenter

Saône-et-Loire : top départ pour le premier Centre départemental de santé qui recrute 30 généralistes salariés

.

C'est une première en France. La Saône-et-Loire a présenté ce mercredi lors de son assemblée départmentale la création de son Centre... Commenter

30 minutes d'activité physique évite un décès sur 12 !

sport

Un article du Lancet venant de paraître, indique qu’un décès sur 12 pourrait être évité, avec 30 minutes d’activité physique pratiquée cinq... Commenter

Dermatologie LE PSEUDO-XANTHOME ELASTIQUE Abonné

pseudo-xanthome

Certaines pathologies héréditaires induisent une altération du tissu élastique. Compte tenu des conséquences au niveau de différents... Commenter

Médecine du sport LE CERTIFICAT DE NON CONTRE-INDICATION AU SPORT EN 2017 Abonné

certificat sportif

Jusqu’à présent, l’obtention d’une licence sportive était conditionnée par la rédaction d’un certificat médical annuel de non... Commenter

A découvrir