[VIDEO] Des logos pour lutter contre la malbouffe : après la pétition, la démonstration

[VIDEO] Des logos pour lutter contre la malbouffe : après la pétition, la démonstration

13.05.2014

Une pétition a été lancée ce mardi par des sociétés savantes médicales, des associations de consommateurs et des patients pour la publication de logos simples et compréhensibles par tous sur la face avant des emballages des aliments pour «éviter de manger trop gras, trop salé, trop sucré». Cette «pétition citoyenne» en faveur d'un logo nutritionnel simple se heurte à la résistance des lobbies de l'industrie agroalimentaire, selon le collectif qui espère «peser» sur le gouvernement afin que cet étiquetage soit intégré dans la loi de santé publique à venir.

Le collectif rappelle dans une lettre ouverte au Premier Ministre que cette «mesure proposée» dans le rapport sur la nutrition et la prévention remis en janvier dernier à la ministre de la Santé par le Pr Serge Hercberg, «est d'un grand intérêt pour aider le consommateur à orienter ses choix». L'idée est de créer des repères faciles à comprendre par le biais d'une échelle de qualité nutritionnelle bien visible déclinée en 5 classes avec des couleurs (du vert au rouge) et des lettres (A à E). Le logo A vert étant la meilleure note et le E rouge la moins bonne. Cette échelle devrait être apposée sur les emballages des aliments et boissons, manufacturés pré-emballés et sur tout plat et boisson servis dans des chaînes de restauration collective, type fast-foods.

Voire la démonstration :
 

Source : Legeneraliste.fr
Commentez 3 Commentaires
 
eve b Dentiste 14.05.2014 à 21h33

1) n'acheter que des produits non transformés
2) les cuisiner soi même

plus sain et moins cher! ( et pas besoin de logo)
( les français passant en moyenne 3h45 / jour devant la TV ce n'est pas Lire la suite

Répondre
 
BRUNO B Médecin ou Interne 13.05.2014 à 22h13

Le problème est moins celui des fast-foods mais celui de la fast-food achetée dans des caddy débordant et consommée par une grande majorité des occidentaux à domicile....

Répondre
 
JEROME L Médecin ou Interne 13.05.2014 à 21h10

Ce serait plus simple de boycotter les fast-foods, d'une part (ceci concerne les consommateurs), et d'autre part que l'Etat les soumette à la même TVA que tout autre restaurant, et non pas à une TVA Lire la suite

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
.

Baromètre Santé 2016 La confiance envers les vaccins reviendrait-elle ?

À la veille du débat parlementaire sur l’obligation vaccinale, Santé Publique France a fait les choses « en grand » en publiant un volumineux BEH sur la vaccination des jeunes enfants et en...Commenter

Pelloux réclame l'ouverture de centres de santé jusque tard le soir

.

"21 millions de passages aux urgences" ont été recensés en 2016, un chiffre "multiplié par deux en vingt ans". C'est Patrick Pelloux qui l'a... 22

[Vidéo] Un Livre Blanc souligne les lacunes dans la prise en charge de la douleur

Douleur

La Société Française d'Etude et de Traitement de la Douleur (SFETD) a présenté mardi 17 octobre le Livre blanc de la douleur 2017, alertant... 3

Sécurité alimentaire LES COMPLÉMENTS ALIMENTAIRES DESTINÉS AUX SPORTIFS Abonné

Complements alimentaires

Une alimentation équilibrée, diversifiée et privilégiant les aliments de haute densité nutritionnelle suffit à satisfaire les besoins... 1

Recherche en Médecine Générale INFECTION URINAIRE : DIAGNOSTIC TROP EMPIRIQUE Abonné

Bandelette urinaire

La prise en charge des infections urinaires (IU) a fait l’objet de recommandations en 2008 publiées par l’Assaps, puis d’une actualisation... 2

A découvrir