Un généraliste condamné pour agression sexuelle

Un généraliste condamné pour agression sexuelle

11.05.2014

Le tribunal correctionnel de Reims a reconnu coupable d’« agression sexuelle » sur une patiente un médecin rémois. Selon le journal "l’Union", le Dr Jean-Michel Fifis, 65 ans, aujourd’hui à la retraite, a été condamné à deux ans de prison et 13 000 euros de dommages et intérêts, assortis d’un sursis avec mise à l’épreuve et d’une interdiction définitive d’exercer.

L’audience a eu lieu fin mars. Selon le journal, la plaignante est une jeune femme, qui était dépressive et anorexique à l’époque des faits. Deux consultations chez le généraliste en avril 2006, se seraient terminées par des caresses. L’affaire est d’abord remontée au conseil départemental de l’Ordre, puis la justice a été saisie, une instruction ouverte, le généraliste mis en examen et laissé libre sous contrôle judiciaire. L’enquête devait établir que trois patientes avaient déjà écrit à l’Ordre pour signaler des méthodes proches de celles rapportées par la plaignante. Tout au long de l’enquête et lors du procès, l’ancien médecin a contesté les faits.

Source : Legeneraliste.fr
Commentez 2 Commentaires
 
caroline n Médecin ou Interne 22.10.2014 à 19h14

2 ans fermes ou avec sursis?

Répondre
 
VAFI V Autre 13.05.2014 à 11h18

BRAVO !

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
.

Moins chers, mais source d'inégalités : un bilan mitigé des réseaux des soins

Les assureurs complémentaires rêvent toujours de pouvoir contracter avec les médecins. Une enquête menée par l'IGAS montre que plus des trois quarts des mutuelles, institution de prévoyance ou...Commenter

Bactéries résistantes : pas assez de traitements innovants en développement, selon l'OMS

.

Face à la menace croissante des bactéries résistantes la production de nouveaux antibiotiques n'est pas à la hauteur, selon l'OMS. Dans un... 2

Dépassements : la Cour des comptes casse le CAS

.

Leurs effets seraient "limités et très coûteux". Dans son rapport 2017 sur le financement de la Sécu, la Cour des comptes n'y va pas de... 1

Dermatologie LE PSEUDO-XANTHOME ELASTIQUE Abonné

pseudo-xanthome

Certaines pathologies héréditaires induisent une altération du tissu élastique. Compte tenu des conséquences au niveau de différents... Commenter

Médecine du sport LE CERTIFICAT DE NON CONTRE-INDICATION AU SPORT EN 2017 Abonné

certificat sportif

Jusqu’à présent, l’obtention d’une licence sportive était conditionnée par la rédaction d’un certificat médical annuel de non... Commenter

A découvrir