C'est arrivé le 10 mai 1499 - Naissance d'Andrés Laguna de Segovia

C'est arrivé le 10 mai 1499Naissance d'Andrés Laguna de Segovia

10.05.2014
  • Naissance d'Andrés Laguna de Segovia - 1

    Naissance d'Andrés Laguna de Segovia

Laguna de Segovia, né à Ségovie le 10mai 1499, fut indubitablement une des grandes figures de la médecine espagnole du XVIe siècle, médecin de renom mais aussi pharmacologue, botaniste, philosophe, penseur politique et humaniste.

Son père, médecin juif converti l'ayant poussé à suivre ses traces, Andrés Laguna de Segovia étudia deux ans à l'université de Salamanque alors très réputée. avant de se rendre à Paris pour y parfaire sa formation. Pour pouvoir lire Dioscoride, fameux médecin botaniste de l'Antiquité, dans sa langue originale, il étudie aussi le grec.

Son diplôme acquis, Laguna de Segovia va commencer ses pérégrinations qui vont l'entraîner en Angleterre et aux Pays-Bas avant qu'il ne s'installe à Metz où il va rester cinq ans comme médecin de la ville, avant qu'un certain François Rabelais lui succède à ce poste. Bologne est l'étape suivante et Laguna de Segovia va y séjourner neuf ans, docteur de l'Université de Bologne, mais aussi médecin personnel du pape Jules III.

Après un nouveau séjour de trois ans aux Pays-Bas , il se décide à rentrer dans son pays natal en 1557 où il est le médecin de Charles Quint et de Philippe II et, grâce à ses entrées à la Cour, il peut créer le Jardin botanique royal de Madrid. Laguna de Segovia meurt cependant deux ans après son retour en Espgne, probablement à Guadalajara. Il est aujourd'hui enterré dans sa ville natale de Ségovie, dans une crypte de l'église San Miguel.

Andrés Laguna de Segovia a laissé une somme littéraire importante. Ainsi sous le titre d'"Annotationes in Dioscoridem Anazarbeum ", il commenta abondamment les textes de Discoride, accompagnant son texte de très belles xylographies. Son ouvrage connut un tel retentissement qu'il fut réédité vingt-deux fois. On lui doit aussi un traité sur la peste et plusieurs ouvrages consacrés à Galien, un autre de ses modèles, "Epítome de las obras de Galeno" et "La Vida de Galeno".

Ce féru de culture antique, commenta aussi les oeuvres de Lucien de Samosate mais surtout les dialogues de Cicéron dans un livre intitulé "Las cuatro elegantísimas y gravísimas oraciones de Cicerón contra Catilina".

Enfin, peut-être à cause de ses pérégrinations à travers l'Europe, Laguna de Ségovia se montra un européiste avant l'heure, partisan d'une Europe pacifiée et unie, comme le montre le discours qu'il fit à Cologne en 1543, "Europa heautentimorumene es decir, que míseramente a sí misma se atormenta y lamenta su propia desgracia ".

Source : Legeneraliste.fr

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
.

La télémédecine pourrait réduire significativement les dépenses de santé, selon une étude

La télémédecine est souvent présentée comme une solution aux déserts médicaux mais permettra-t-elle aussi de faire des économies sur les dépenses de santé ? L'Association des laboratoires japonais...3

Dépistage des cancers cutanés : le seul examen visuel ne suffit pas

Mélanome malin

À l’heure où s’ouvre à Paris le congrès annuel de la société française de dermatologie, cette revue Cochrane tombe à pic. Selon la conclusio... Commenter

Après l'enquête ‘Implant Files’, les industriels répondent

Radiographie du thorax d'un homme atteint de cardiomégalie montrant un pacemaker ou stimulateur cardiaque

Suite à l’enquête journalistique internationale « Implant Files » dénonçant les défauts d’évaluation, de surveillance et de traçabilité des... 1

Cardiologie LES ANTICOAGULANTS ORAUX DIRECTS DANS LA PRATIQUE QUOTIDIENNE Abonné

.

Les anticoagulants oraux directs (AOD) sont de plus en plus prescrits en France et dans le monde entier. Leurs indications majeures sont la... Commenter

BPCO UNE "BRONCHITE" DU FUMEUR Abonné

Cigarette

Souvent jugées bénignes par le patient, les exacerbations aiguës de BPCO comportent un risque vital. Le généraliste se doit de les... Commenter

A découvrir