Courrier des lecteurs - Que fait le Gemme pour l’innovation thérapeutique ?

Courrier des lecteursQue fait le Gemme pour l’innovation thérapeutique ?

08.05.2014

C’est avec un certain amusement, que j’ai pris en compte des invectives du Gemme qui souhaite obliger les prescripteurs à modifier leur comportement vis-à-vis du générique.

Il est vrai que la France est un des pays européen qui boude le plus les génériques. Il est vrai que les génériques permettent de réaliser des économies (pas forcément aussi mirobolantes que nous le pensons).

Cependant, dans cette histoire, nous oublions un des éléments qui fait la force de notre profession : l’innovation thérapeutique.

Grâce aux progrès réalisés au début du XXe siècle, nous avons pu traiter la tuberculose, la syphilis, combattre avec un succès non négligeable la maladie de Hodgkin… Or, toutes ces découvertes n’ont pu se réaliser sans le concours de la recherche. Et, qui dit recherche dit budget dédié à cette quête.

Bien entendu, les laboratoires pharmaceutiques n’ont pas lésiné sur les astuces permettant de récupérer les sommes investies lors du développement des molécules novatrices (car la recherche est très onéreuse).

Actuellement, la crise économique aidant, nous sommes contraints de modifier notre position vis-à-vis des firmes pharmaceutiques au profit des génériqueurs. Les conséquences se feront rapidement sentir, et les scientifiques nous promettent de gros soucis concernant l’antibiothérapie, le traitement des maladies des PVD….

À côté de cela, le GEMME veut contraindre les praticiens à prescrire leurs produits moins onéreux ! Tout cela semble aller dans le bons sens, mais quels sont les investissements que ces laboratoires réalisent pour la recherche. Aucun ! Pourquoi dans de telles conditions le gouvernement ne peut pas les contraindre à se réunir pour se doter d’une unité de recherche digne de ce nom ? Sans cela, je pense qu’il faut également donner la possibilité aux grandes forces de vente (sous contrôle bien entendu) de se lancer dans ce marché… car le générique n’est-il pas le discount du médicament ?

Dr Pierre Frances, Banyuls-sur-Mer (Pyrénées-Orientales)
Source : Legeneraliste.fr
Commentez 13 Commentaires
 
JACQUES R Médecin ou Interne 14.05.2014 à 09h35

Le débat est faussé car il ne s'agit pas de prix mais de tarif de remboursement des médicaments par la Sécurité Sociale. Le bon sens commanderait un tarif unique de remboursement par Lire la suite

Répondre
 
ERIC D Pharmacien 08.05.2014 à 19h39

Question intéressante que l'on peut tester dans d'autres situations: mais que font les vendeurs de véhicules d'occasion pour l'innovation et la sécurité automobile? Que fait le"bon coin" pour la Lire la suite

Répondre
 
Patrick D Médecin ou Interne 08.05.2014 à 16h05

Non seulement les fabricants de génériques ne s'investissent pas dans la recherche, mais ils ne s'investissent pas davantage dans la pharmacovigilance: il n'existe pas de génériques des AVK, classe à Lire la suite

Répondre
 
EMMANUEL G Médecin ou Interne 08.05.2014 à 15h47

Les Génériques sont effectivement intéressants ,mais dans leurs formation il y a t 'il la même rigueur que les Laboratoires ?

Répondre
 
ERIC D Pharmacien 08.05.2014 à 19h48

Tous les médicaments commercialisés en France respectent au minimum les BPF (https://dl.dropboxusercontent.com/u/28093069/BPF_v2013_09_2013__.pdf ) éditées par l'ansm Lire la suite

Répondre
Voir tous les commentaires

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
.

Reportage Télémédecine : test grandeur nature dans le Grand Est

C’est depuis l’ancienne animalerie remise à neuf du vieil hôpital de Strasbourg, aujourd’hui siège de la société Hopimédical, que le lancement officiel du chantier a eu lieu le 11 septembre, auprès...Commenter

Dossier congrès

Maladie athéromateuse40 ans d’angioplastie... et encore des questions Abonné

ouv

Quarante ans après la première intervention chez l’homme, l’angioplastie a révolutionné la prise en charge des syndromes coronariens et la... Commenter

Stratégie nationale de santé Agnès Buzyn joue la concertation Abonné

.

La ministre a mis au point en début de semaine une Stratégie Nationale de Santé (SNS) en quatre points qui sera la feuille de route du... Commenter

Dermatologie LE PSEUDO-XANTHOME ELASTIQUE Abonné

pseudo-xanthome

Certaines pathologies héréditaires induisent une altération du tissu élastique. Compte tenu des conséquences au niveau de différents... Commenter

Médecine du sport LE CERTIFICAT DE NON CONTRE-INDICATION AU SPORT EN 2017 Abonné

certificat sportif

Jusqu’à présent, l’obtention d’une licence sportive était conditionnée par la rédaction d’un certificat médical annuel de non... Commenter

A découvrir