Electrosensibilité : l'Académie de médecine désapprouve le financement public de dispositifs « anti-ondes »

Electrosensibilité : l'Académie de médecine désapprouve le financement public de dispositifs « anti-ondes »

07.05.2014
  • Electrosensibilité : l'Académie de médecine désapprouve le financement public de dispositifs « anti-ondes »  - 1

Alors que le Conseil Général de l'Essonne vient d'accorder une aide financière à une personne électrosensible, pour lui permettre d'acquérir des dispositifs "anti-ondes », l'Académie de médecine s'interroge sur la pertinence de cette décision.

Pour les sages de la rue Bonaparte : « légitimer de la sorte ces dispositifs anti-ondes revient à conforter une croyance dans la réalité de l'effet des ondes sur l'organisme, alors que nous ne disposons physiologiquement d'aucun système sensoriel sensible à ces ondes et que plus de 40 études en aveugle à travers le monde ont démontré que les personnes électrosensibles incriminent les ondes sans savoir faire la différence entre un émetteur de radiofréquences éteint ou allumé ».

Par ailleurs, « aucune étude sérieuse ne confirme l'efficacité des dispositifs anti-ondes sur la santé ».

Selon l’Anses, l’hypersensibilité électromagnétique est définie par trois critères : la perception par les sujets de symptômes fonctionnels divers non spécifiques (fatigue, maux de tête, symptômes cutanés, etc.), l’attribution par les sujets eux-mêmes de ces symptômes à une exposition à des champs électromagnétiques et l’absence de constatation clinique et biologique permettant d’expliquer ces symptômes.

Si la réalité du vécu des personnes concernées semble incontestable, "il n’y a pas, à ce jour, de preuve expérimentale et reproductible d’un lien de causalité entre une exposition à des champs électromagnétiques et ces symptômes fonctionnels » estimaitl’Agence dans un son avis de Novembre dernier sur « radiofréquence et santé ».

Pour autant, compte tenu de la quantité importantes de publications récentes ou en cours relatives au sujet , l’Anses avait annoncé à l’époque avoir « décidé d’accorder une attention particulière à l’hypersensibilité électromagnétique en lui consacrant ultérieurement en 2014 un rapport dédié ».

Source : Legeneraliste.fr
Commentez 3 Commentaires
 
Pierre D Autre 22.05.2014 à 15h07

Bonjour,

Est-ce le rôle de l'Académie de médecine de juger si les dispositifs de protection contre les radiofréquences sont utiles et efficaces ou pas ? La teneur de cet article me motive à Lire la suite

Répondre
 
ISABELLE G Médecin ou Interne 08.05.2014 à 12h18

Les associations de patients qui savent ,les lobbing qui décrochent des crédits: croyances, convictions argent qui peut faire le tri

Répondre
 
Joseph Antoine W Médecin ou Interne 08.05.2014 à 09h42

La science qui sait ! La science qui affirme ! La science qui tranche !
C'est une religion. La religion scientifique qui rappelle la religion laïque.
A quand l'inquisition dans ces deux domaines !

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
Cancer domicile

Répondez à notre enquête Quelles solutions pour vos patients atteints de cancer à domicile ?

A l’heure du « virage ambulatoire », la cancérologie se déploie de plus en plus chez le patient. Pour le médecin généraliste comme pour les autres acteurs de soins de ville, c’est à la fois une...4

Agnès Buzyn annonce la mise en œuvre de la recertification des médecins

.

Agnès Buzyn avait déjà plutôt séduit l’Ordre des médecins lors de ses discours. La ministre de la Santé pourrait bien avoir à nouveau... 39

Le gouvernement ne généralisera pas le tiers payant fin novembre

.

"Nous ne sommes pas prêts techniquement à l'étendre". Alors que la loi Santé votée sous le quinquennat Hollande prévoyait la généralisation... 6

Gastro-entérologie LA CONSTIPATION Abonné

Constipation

Pathologie fréquente, assez souvent négligée, la constipation chronique nécessite d’être considérée et caractérisée. Sa prise en charge,... Commenter

Addictologie LA MALADIE DE LAUNOIS BENSAUDE Abonné

Maladie de Launoy Bensaude 2

Cette pathologie est une lipodystrophie rare, souvent rattachée à une intoxication alcoolique, et se traduit par le développement... Commenter

A découvrir