Près de 9000 brûlés hospitalisés en France chaque année

Près de 9000 brûlés hospitalisés en France chaque année

06.05.2014
  • Près de 9000 brûlés hospitalisés en France chaque année - 1

    Près de 9000 brûlés hospitalisés en France chaque année

Dans une étude publiée aujourd’hui, l’InVS souligne « le nombre important d’hospitalisations pour brûlures et la gravité de certaines d’entre elles ». Mené à partir des données du PMSI, ce travail recense de manière exhaustive tous les cas de patients hospitalisés pour ce motif en France en 2011 et analyse leur évolution depuis 2008.

Les hommes et les enfants d’abord

Résultats: en 2011, 8 670 personnes ont séjournés à l’hôpital pour brûlures dans l’Hexagone soit en moyenne 13,4 cas/100 000 habitants. Ces brûlures touchent volontiers les enfants en bas âge, puisqu’un quart des cas rapportés concernent des moins de 4 ans. Cependant, « si les jeunes enfants sont particulièrement exposés dès qu'ils commencent à marcher, les conséquences des brûlures sont globalement beaucoup plus graves chez les personnes âgées, la moitié des 219 personnes décédées à l'hôpital pour brûlures en 2011 ayant plus de 65 ans », indique l’InVS.

S'agissant de la répartition par sexe, les hommes sont majoritairement concernés puisqu'ils représentent les deux tiers des cas rapportés (63 %).

Des données stables depuis quatre ans

Depuis 2008, le nombre de personnes hospitalisées pour brûlures en France a peu évolué, restant autour de 9000 par an. La répartition par âge et sexe, les caractéristiques des personnes gravement brûlées et les taux d'incidence des hospitalisés sont également stables.

ces données « confirment l’importance de développer des actions de prévention pour les diminuer » estiment les auteurs de l’étude (Anne Pasquereau et Bertrand Thélot, InVS). Avec notamment « l’adoption de mesures réglementaires, visant à rendre plus sûr l’environnement, notamment domestique ».

Source : Legeneraliste.fr
Commentez Commenter

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
.

Moins chers, mais source d'inégalités : un bilan mitigé des réseaux des soins

Les assureurs complémentaires rêvent toujours de pouvoir contracter avec les médecins. Une enquête menée par l'IGAS montre que plus des trois quarts des mutuelles, institution de prévoyance ou...Commenter

Bactéries résistantes : pas assez de traitements innovants en développement, selon l'OMS

.

Face à la menace croissante des bactéries résistantes la production de nouveaux antibiotiques n'est pas à la hauteur, selon l'OMS. Dans un... 2

Dépassements : la Cour des comptes casse le CAS

.

Leurs effets seraient "limités et très coûteux". Dans son rapport 2017 sur le financement de la Sécu, la Cour des comptes n'y va pas de... 1

Dermatologie LE PSEUDO-XANTHOME ELASTIQUE Abonné

pseudo-xanthome

Certaines pathologies héréditaires induisent une altération du tissu élastique. Compte tenu des conséquences au niveau de différents... Commenter

Médecine du sport LE CERTIFICAT DE NON CONTRE-INDICATION AU SPORT EN 2017 Abonné

certificat sportif

Jusqu’à présent, l’obtention d’une licence sportive était conditionnée par la rédaction d’un certificat médical annuel de non... Commenter

A découvrir