Trafic de médicaments et fausses ordonnances à Perpignan

Trafic de médicaments et fausses ordonnances à Perpignan

05.05.2014
  • Trafic de médicaments et fausses ordonnances à Perpignan - 1

    Trafic de médicaments et fausses ordonnances à Perpignan

Un sapeur-pompier des Pyrénées-Orientales, qui s'était présenté dans une pharmacie de Perpignan avec de fausses ordonnances en demandant près de 2 000 euros de médicaments (essentiellement des produits de substitution aux drogues), a été mis en examen dimanche mais laissé libre sous contrôle judiciaire.

L'homme de 31 ans, soupçonné d'escroquerie, a été interpellé vendredi après-midi par les policiers de la brigade anticriminalité alors qu'il revenait à la pharmacie après avoir passé commande. Selon les premiers éléments de l'enquête, les ordonnances, qui portaient la signature d’un médecin de Sète (Hérault) étaient fausses. En 2012, le pompier avait déjà été mis en cause, avec son épouse, dans une affaire d'escroquerie à la CPAM.

Source : Legeneraliste.fr
Commentez Commenter

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
.

Sénatoriales : des généralistes font leur entrée au Palais du Luxembourg

Suite au renouvellement partiel du Sénat, plusieurs médecins généralistes vont entrer pour la première fois à la Haute Assemblée. ...Commenter

PMA, GPA, le grand libéralisme des Français

.

"La France est prête". C'est la ministre de la Santé qui le dit à propos de l'élargissement de l'accès à la PMA voulue par le gouvernement.... 4

Plan d'investissement, PLFSS : la semaine des bonnes et des mauvaises nouvelles pour la santé

.

Ce sera la semaine de toutes les annonces financières, y compris pour la santé. Le grand plan d'investissement de 50 milliards d'euros,... Commenter

Allergologie LE TRAITEMENT DE PREMIÈRE INTENTION DE L’ANAPHYLAXIE Abonné

.

Les dernières recommandations françaises et américaines sur l'anaphylaxie relèguent au second plan les anti-H1, les corticoïdes et les B2CA... 4

Diabète SE PIQUER LES DOIGTS : POUR QUOI FAIRE ? Abonné

.

Chez le diabétique de type 2, le ratio bénéfice/risque de l'autosurveillance glycémique est défavorable. Une nouvelle étude qui conforte... Commenter

A découvrir