DPC : CSMF et SML réagissent au rapport de l’Igas

DPC : CSMF et SML réagissent au rapport de l’Igas

05.05.2014
  • DPC : CSMF et SML réagissent au rapport de l’Igas  - 1

    DPC : CSMF et SML réagissent au rapport de l’Igas

Après les propositions de l’Inspection générale des affaires sociales (Igas) pour reformer le DPC, contenues dans un rapport remis à la ministre de la Santé la semaine dernière, la CSMF appelle le gouvernement à prendre des décisions. « Il faut que les pouvoirs publics prennent leurs responsabilités » clame, lundi, dans un communiqué, le syndicat de Jean-Paul Ortiz qui semble d’accord avec le constat établi par les inspecteurs de l’Igas ces derniers déplorant une mauvaise gestion du DPC. Cependant, la CSMF juge « irresponsable » d’engager une nouvelle réforme de la formation continue et de l’évaluation des pratiques professionnelles des médecins libéraux.

Tout en demandant au gouvernement de bouger sur ce dossier, la CSMF met en vant ses priorités. Si le syndicat demande un financement du DPC obligatoire dès lors que le DPC l’est, il veille aussi à ce que les règles du jeu ne soient pas changées « sans concertation ». Ensuite, pour la CSMF, « la gouvernance du DPC doit être revue de façon à redonner davantage de pouvoir aux professionnels de santé et à leurs organisations syndicales ». Enfin, le dispositif informatique d’inscription, dont la lourdeur a été pointée du doigt par l’Igas, doit, selon la CSMF être « simplifié ».

Même son de cloche du côté du SML qui insiste sur la « simplification urgente des procédures » et fait remarquer que le financement du dispositif reste « totalement insuffisant ». Même si le SML considère que le rapport de l’Igas doit être suivi d’effets « dans les meilleurs délais », il n’est pas d’accord sur tout avec les inspecteurs. Certaines recommandations ne lui paraissent pas aller dans le bon sens. Par exemple, souligne le SML, le fait d’apprécier l’obligation de DPC sur une période de 3 ans ou le fait de réintégrer la formation de formateurs dans le montant du forfait de chaque médecin.

Source : Legeneraliste.fr

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
IPA

Les infirmières en pratique avancée deviennent réalité : les textes enfin parus au JO

C'est officiel, les futurs infirmiers et infirmières en pratique avancée (IPA) seront formés à la rentrée ! Les textes tant attendus par la profession sont parus ce jeudi au Journal Officiel. Un...1

Dossier professionnel

Pratique avancéeDes super-infirmières à la rescousse des médecins

Photo lead

[Rediffusion du 4 mai 2018] Pour renforcer l’accès aux soins, des infirmières en pratique avancée (IPA) seront formées dès le mois de... Commenter

35 euros la consultation dans les déserts, suppression des ARS ... les nouvelles propositions chocs du député Philippe Vigier

Philippe Vigier

En mars dernier ,le député UDI Philippe Vigier, spécialiste des propositions de loi de coercition pour l’installation des médecins avait... 15

Médecine des voyages SANTÉ DES VOYAGEURS 2018 Abonné

Voyage

Encéphalite japonaise, fièvre jaune, paludisme et mise à jour des vaccins courants sont au cœur de l'actualisation des recommandations aux... Commenter

Infectiologie MALADIE DE LYME : LES MANIFESTATIONS PRÉCOCES Abonné

Lyme

Dans le cadre du Plan national de lutte contre la maladie de Lyme de 2016, la HAS vient d’élaborer un protocole de diagnostic et de soins.... Commenter

A découvrir