DPC : CSMF et SML réagissent au rapport de l’Igas

DPC : CSMF et SML réagissent au rapport de l’Igas

05.05.2014
  • DPC : CSMF et SML réagissent au rapport de l’Igas  - 1

    DPC : CSMF et SML réagissent au rapport de l’Igas

Après les propositions de l’Inspection générale des affaires sociales (Igas) pour reformer le DPC, contenues dans un rapport remis à la ministre de la Santé la semaine dernière, la CSMF appelle le gouvernement à prendre des décisions. « Il faut que les pouvoirs publics prennent leurs responsabilités » clame, lundi, dans un communiqué, le syndicat de Jean-Paul Ortiz qui semble d’accord avec le constat établi par les inspecteurs de l’Igas ces derniers déplorant une mauvaise gestion du DPC. Cependant, la CSMF juge « irresponsable » d’engager une nouvelle réforme de la formation continue et de l’évaluation des pratiques professionnelles des médecins libéraux.

Tout en demandant au gouvernement de bouger sur ce dossier, la CSMF met en vant ses priorités. Si le syndicat demande un financement du DPC obligatoire dès lors que le DPC l’est, il veille aussi à ce que les règles du jeu ne soient pas changées « sans concertation ». Ensuite, pour la CSMF, « la gouvernance du DPC doit être revue de façon à redonner davantage de pouvoir aux professionnels de santé et à leurs organisations syndicales ». Enfin, le dispositif informatique d’inscription, dont la lourdeur a été pointée du doigt par l’Igas, doit, selon la CSMF être « simplifié ».

Même son de cloche du côté du SML qui insiste sur la « simplification urgente des procédures » et fait remarquer que le financement du dispositif reste « totalement insuffisant ». Même si le SML considère que le rapport de l’Igas doit être suivi d’effets « dans les meilleurs délais », il n’est pas d’accord sur tout avec les inspecteurs. Certaines recommandations ne lui paraissent pas aller dans le bon sens. Par exemple, souligne le SML, le fait d’apprécier l’obligation de DPC sur une période de 3 ans ou le fait de réintégrer la formation de formateurs dans le montant du forfait de chaque médecin.

Source : Legeneraliste.fr

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
.

Excédé par la multiplication des PV, un généraliste du Mans menace d'arrêter ses visites

La bataille pour le stationnement gratuit des médecins en visite se poursuit du côté du Mans. Un généraliste, excédé de se faire verbaliser, a décidé d'écrire au maire de la commune. Installé...2

Enquête : qu'attendez-vous de la recertification ?

recertification

Le gouvernement souhaite mettre en place une recertification périodique des compétences des médecins. Beaucoup d’incertitudes entourent... 9

Arrêts maladies frauduleux : le reportage de France 2 « jette l'opprobre sur la profession », estime l'Ordre

Reportage arrêts maladies frauduleux

Faites ce que je dis, pas ce que je fais ! La diffusion au 20H de France 2, mercredi, d'un reportage sur les arrêts maladie frauduleux, a... 3

Tabacologie UNE SEULE CIGARETTE PAR JOUR AUGMENTE LE RISQUE CV DE 50 % Abonné

Cigarette

Fumer moins est inefficace sur le risque cardiovasculaire. Retour sur cette méta-analyse du BMJ, qui réduit à néant tout espoir sur la... Commenter

LES INHIBITEURS CALCIQUES DANS LE RAYNAUD Abonné

Raynaud

Que valent les inhibiteurs calciques dans le traitement du syndrome de Raynaud ? La revue Cochrane (1) s’est attachée à évaluer le rapport... Commenter

A découvrir