Coronavirus MERS : un premier cas aux Etats-Unis

Coronavirus MERS : un premier cas aux Etats-Unis

04.05.2014

Les Etats-Unis ont enregistré leur premier cas d'infection avec le coronavirus MERS, détecté chez une personne récemment revenue d'Arabie saoudite. Le patient infecté, dont le sexe n'a pas été précisé et qui travaille dans des services médicaux, est actuellement hospitalisée dans l'Indiana où il est en isolation, indiquait vendredi le Dr Anne Schuchat, directrice du centre national d'immunisation des CDC, les Centres fédéraux de contrôle et de prévention des maladies. Elle a ajouté que ce cas « présentait un faible risque pour le reste de la population » en notant que ce virus ne paraissait pas pouvoir se propager aisément de personne à personne. « Il y a eu de telles transmissions en milieu hospitalier mais ces cas sont rares dans le public », a souligné le Dr Schuchat.

Le malade a commencé à présenter des symptômes -essoufflement, toux et fièvre- le 27 avril après avoir voyagé en Arabie saoudite puis à Londres et à Chicago. En Arabie saoudite, il n'a apparemment pas été en contact avec des dromadaires, source potentielle de l'infection dont l'origine et le mode de transmission restent toutefois relativement incertains. Pour le moment, on ignore comment ce patient a été infecté et combien d'autres personnes ont été en contact avec le malade dans l'avion, a indiqué le Dr Schuchat, soulignant que les CDC n'avaient pas été informés d'autres personnes présentant les symptômes de cette infection aux Etats-Unis. Les services fédéraux américains essayent de traquer les personnes qui étaient physiquement à proximité du malade qui a pris un vol de Ryad à Londres le 24 avril.

Selon les CDC, il y a à ce jour 401 cas d'infection confirmée avec le coronavirus du MERS dans 12 pays, même si la plupart des cas sont concentrés en Arabie saoudite. Le dernier bilan officiel de l'OMS, datant du 26 avril, faisait  état de 293 cas confirmés, dont 93 morts, essentiellement en Arabie saoudite où le virus est apparu en septembre 2012. Quant au ministère saoudien de la Santé, il a annoncé samedi la mort de deux personnes supplémentaires touchées par le coronavirus MERS, portant à 111 le nombre de décès par la maladie dans le royaume.

Source : Legeneraliste.fr

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
.

Congrès de l'Isnar-IMG à Tours Aides à l'installation : les cafouillages du contrat CESP entre manque d’accompagnement et défaut d’information

Le contrat d’engagement de service public (CESP) a été créé il y a neuf ans. l’Intersyndicale des internes en médecine générale (Isnar-IMG) et l’Anemf ont donc jugé le moment opportun pour en faire...Commenter

Anti-acides et thérapies anticancéreuses ne font pas bon ménage

Femme traitée par chimiothérapie

L’utilisation de médicaments anti-acide impacte de manière négative la survie de patients atteints de cancer et traités par pazopanib... Commenter

La moitié des internes en médecine générale dépasse le temps de travail réglementaire

.

À l’occasion du 20e Congrès de l’Intersyndicale des internes de médecine générale (Isnar-IMG) à Tours, l’organisation a présenté les résulta... 5

Gastro-entérologie LE BON USAGE DES INHIBITEURS DE LA POMPE À PROTONS Abonné

IPP

Les IPP ont révolutionné la prise en charge des maladies liées à l’acide gastrique. Mais 60 % des prescriptions sont hors AMM, selon... Commenter

Prévention DIABÈTE : À QUOI SERT LE CONTRÔLE DES FACTEURS DE RISQUE ? Abonné

Diabète

Cette étude du NEJM, menée en vraie vie, suggère que lorsque tous les facteurs de risque d’un patient DT2 sont contrôlés, la probabilité de... Commenter

A découvrir