Coronavirus MERS : l’OMS s’inquiète, le Roi Abdallah rassure

Coronavirus MERS : l’OMS s’inquiète, le Roi Abdallah rassure

24.04.2014
  • Coronavirus MERS : l’OMS s’inquiète, le Roi Abdallah rassure - 1

    Coronavirus MERS : l’OMS s’inquiète, le Roi Abdallah rassure

Le roi Abdallah a entamé un séjour à Jeddah, dans l'ouest du pays, pour "rassurer le public et montrer que les rumeurs et les exagérations ne sont pas véridiques". C’est ainsi que son fils, le prince Mitab, chef de la Garde nationale, présente le séjour de son père dans la deuxième ville du pays. Il faut dire que la multiplication des cas ces derniers jours rend nerveuse la population. Mercredi, le ministère saoudien de la Santé a annoncé que le nombre de morts du coronavirus avait atteint les 85 et celui des infections 287, depuis l'apparition de la maladie en septembre 2012. Ce dernier bilan comporte 15 nouvelles infections depuis le jour précédent et une cinquantaine supplémentaires depuis samedi dernier !

Dans ce contexte, Jeddah a connu un début de panique, après la multiplication des cas qui ont entraîné la fermeture provisoire du service des urgences se son plus grand hôpital, celui du roi Fahd. Et le limogegage récent du ministre de la Santé, le dr Abdallah al-Rabiah, n’a rien arrangé. Au moins quatre médecins de la ville ont démissionné après avoir refusé de traiter des malades, selon les médias saoudiens. La plupart des 15 nouvelles infections annoncées mercredi par le ministère de la Santé ont été recensées dans la capitale Ryad et à Jeddah. Quatre ont été enregistrées dans la ville sainte de La Mecque (ouest) visitée chaque année par des millions de pèlerins venus des quatre coins du monde.

De son côté, l'OMS, qui a recensé 253 infections confirmées dans le monde, dont 93 décès, a exprimé mercredi son inquiétude face à la multiplication des contaminations, en particulier en Arabie saoudite et aux Emirats arabes unis. Le bureau régional de l'OMS a expliqué dans un communiqué au Caire qu'il avait proposé son aide aux deux pays pour enquêter sur les nouveaux cas "afin de déterminer la chaîne de transmission de ces foyers récents".

Source : Legeneraliste.fr

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
Dr Oustric

Et si la future 4 e année de DES préparait l'installation ? le projet d'un généraliste contre les déserts

La désertification médicale est-elle une fatalité ? Même si la situation démographique est loin d'être réjouissante, le Pr Stéphane Oustric, nouveau président du Conseil départemental de Haute...Commenter

NASH : beaucoup de molécules en développement mais les hépatologues restent prudents

stétose hépatique

Très peu connue il y a à peine 10 ans, la NASH (ou stéato-hépatite non alcoolique) bénéficiera-t-elle bientôt de traitements médicamenteux... Commenter

Protection solaire : les Français mal informés et très négligeants

Expo solaire

Il y a encore du boulot ! En termes d'information, d'importants progrès doivent être menés pour que les Français aient un avis plus juste... Commenter

Médecine des voyages SANTÉ DES VOYAGEURS 2018 Abonné

Voyage

Encéphalite japonaise, fièvre jaune, paludisme : la mise à jour des vaccins courants est au cœur de l'actualisation des recommandations aux... Commenter

Infectiologie MALADIE DE LYME : LES MANIFESTATIONS PRÉCOCES Abonné

Lyme

Dans le cadre du Plan national de lutte contre la maladie de Lyme de 2016, la HAS vient d’élaborer un protocole de diagnostic et de soins.... Commenter

A découvrir