Consommation de cannabis : le risque cardiaque

Consommation de cannabis : le risque cardiaque

24.04.2014
  • Consommation de cannabis : le risque cardiaque - 1

    Consommation de cannabis : le risque cardiaque

Plusieurs travaux avaient déjà mis en exergue les effets secondaires pulmonaires et psychiques du cannabis. Une étude française du centre hospitalier universitaire de Toulouse parue mercredi 23 avril dans la revue de l’American Heart Association montre que fumer du chanvre indien peut entraîner des risques cardiovasculaires graves, voire mortels chez les jeunes adultes. Cette étude a été effectuée avec des données portant sur 1.979 fumeurs de cannabis, pour la plupart de sexe masculin, d'une moyenne d'âge de 34 ans, ayant souffert d'effets secondaires de cette drogue en France de 2006 à 2010.

Elle montre que près de 2% (35) de ces sujets ont présenté des complications cardiovasculaires graves. Parmi eux, vingt ont été atteints d’ infarctus, dont le plus jeune, sans antécédent cardiaque, avait 17 ans et venait de commencer à fumer du cannabis. Dix autres ont présenté des artériopathies des membres inférieurs et trois ont été touchés par un accident vasculaire cérébral. Neuf de ces patients (25,6%) sont décédés.

« Généralement les complications cardiovasculaires chez les jeunes se produisent chez les femmes fumeuses prenant la pilule contraceptive . Dans cette étude ce sont des hommes entre 22 et 26 ans qui ont un infarctus ou un accident vasculaire cérébral sans facteur de risque particulier sauf d’être de gros consommateurs de cannabis", explique le Dr Emilie Jouanjus docteur en pharmacie, principal auteur de cette étude. C'est une tendance qui nous fait penser qu'il existe un lien entre une forte consommation de cette drogue et des complications cardiovasculaires rares et graves, mais notre travail ne permet pas de l'établir de façon irréfutable », poursuit-elle, soulignant l'importance de poursuivre les recherches.

Selon le Dr Jouanjus, le nombre de personnes souffrant de problèmes cardiaques liés à la marijuana est très sous-estimé en France, 5% de ces cas seulement étant signalés par les médecins aux autorités sanitaires.

Source : Legeneraliste.fr
Commentez Commenter

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
Cancer domicile

Répondez à notre enquête Quelles solutions pour vos patients atteints de cancer à domicile ?

A l’heure du « virage ambulatoire », la cancérologie se déploie de plus en plus chez le patient. Pour le médecin généraliste comme pour les autres acteurs de soins de ville, c’est à la fois une...6

Agnès Buzyn annonce la mise en œuvre de la recertification des médecins

.

Agnès Buzyn avait déjà plutôt séduit l’Ordre des médecins lors de ses discours. La ministre de la Santé pourrait bien avoir à nouveau... 40

La France est « championne » du monde des pays prescripteurs de médicaments chez la femme enceinte

Grossesse et medicaments

En France, 97% des femmes enceintes ont reçu au moins un médicament au cours de leur grossesse, selon une étude menée sur la période... 1

Gastro-entérologie LA CONSTIPATION Abonné

Constipation

Pathologie fréquente, assez souvent négligée, la constipation chronique nécessite d’être considérée et caractérisée. Sa prise en charge,... Commenter

Addictologie LA MALADIE DE LAUNOIS BENSAUDE Abonné

Maladie de Launoy Bensaude 2

Cette pathologie est une lipodystrophie rare, souvent rattachée à une intoxication alcoolique, et se traduit par le développement... Commenter

A découvrir