Cancer colorectal : l’aspirine en prévention, ça marche, mais pas chez tout le monde

Cancer colorectal : l’aspirine en prévention, ça marche, mais pas chez tout le monde

24.04.2014
  • Cancer colorectal : l’aspirine en prévention, ça marche, mais pas chez tout le monde - 1

    Cancer colorectal : l’aspirine en prévention, ça marche, mais pas chez tout le monde

Au cours de ces dernières années, plusieurs études épidémiologiques ont suggéré que l’aspirine au long cours pourrait permettre de réduire le risque de cancer du colon. Mais récemment plusieurs travaux -dont une importante métanalyse anglaise- sont venus remettre en doute l’intérêt de ce type de chimioprophylaxie .

En fait, l’efficacité anti cancéreuse préventive de l’aspirine pourrait être bien réelle, mais uniquement chez certains patients au profil génétique spécifique, précise une étude publiée hier dans la revue américaine Science Translational Medicine.

Dans ce travail portant sur 127 865 sujets suivis pendant 30 ans, ceux « qui avaient des taux élevés de 15-PGDH et prenaient de l’aspirine ont réduit leur risque de cancer du colon de moitié » précise le Dr Sanford Markowitz, principal auteur de l’étude. En revanche chez les patients exprimant peu le gêne 15-PGDH, aucun bénéfice n’a été mis en évidence. Pour les auteurs, ces résultats pourraient permettre à terme de sélectionner les patients à même de bénéficier d’une prévention du cancer colorectal par aspirine

Source : Legeneraliste.fr

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
Congrès Isnar

En direct du Congrès de l'Isnar-IMG Agnès Buzyn rassure les internes sur la coercition, mais botte en touche sur les conditions de travail

Après un rendez-vous manqué l’année dernière à cause des intempéries, la ministre de la Santé était cette année bien présente physiquement au 20e Congrès de l’Intersyndicale des internes de...3

[VIDEO] Accès des salariés, indépendance des actions en Congrès, organisme pro-syndicats ... la directrice générale de l'ANDPC répond à vos questions - 2/2

[VIDEO] Accès des salariés, indépendance des actions en Congrès, organisme pro-syndicats ... la directrice générale de l'ANDPC répond à vos questions - 2/2-0

Les médecins ont encore un an pour répondre à leur obligation triennale de développement professionnel continu (DPC). Les généralistes... Commenter

Téléconsultation, télé-expertise : qu'est-ce que ça change ? Deux généralistes témoignent

Adrien Naegelen et Nicolas de Chanaud

À l'occasion d'un colloque sur la télémédecine en libéral, organisé par l'URPS Ile-de-France jeudi dernier, deux jeunes généralistes parisie... 2

Gastro-entérologie LE BON USAGE DES INHIBITEURS DE LA POMPE À PROTONS Abonné

IPP

Les IPP ont révolutionné la prise en charge des maladies liées à l’acide gastrique. Mais 60 % des prescriptions sont hors AMM, selon... Commenter

Prévention DIABÈTE : À QUOI SERT LE CONTRÔLE DES FACTEURS DE RISQUE ? Abonné

Diabète

Cette étude du NEJM, menée en vraie vie, suggère que lorsque tous les facteurs de risque d’un patient DT2 sont contrôlés, la probabilité de... Commenter

A découvrir