C’est arrivé le 22 avril 1909 - Naissance de Rita Levi-Montalcini

C’est arrivé le 22 avril 1909Naissance de Rita Levi-Montalcini

22.04.2014
  • Naissance de Rita Levi-Montalcini - 1

    Naissance de Rita Levi-Montalcini

« Que le corps fasse ce qu'il veut. Je ne suis pas mon corps. Je suis mon esprit », se plaisait à repéter Rita Levi-Montalcini la célèbre neurologue italienne, lauréate du Prix Nobel de médecine en 1986; qui aura marqué sa discipline pour ses découvertes sur les neurones.

Rita Levi-Montalcini est né à Turin le 22 janvier 1909 dans une famille juive séfarade d’une mère peintre qu’elle qualifiait « d’être humain exquis » et d’un père ingénieur. A 20 ans , elle brave l’autorité parentale en décidant de se lancer dans des études de médecine après avoir vu un ami proche de la famille mourir d’un cancer foudroyant.

Après avoir obtenu brillamment son diplôme en 1936 à Turin, la promulgation du Manifeste de la race de Benito Mussolini et l'introduction subséquente de lois interdisant aux juifs des carrières académiques et professionnelles va interrompre en 1938 sa carrière alors qu’elle était en train de poursuivre sa specialisation en neurologie et en psychiatrie.

Retranchée pendant la guerre dans sa maison de champagne piémontaise, elle y installe un laboratoire de fortune dans la cuisine pour y mener des experiences sur la croissance des fibres nerveuses en utilisant des embryons de poulet.Mais elle doit fuir l’avancée des forces allemandes et va rester terrée dans une cave de Florence jusqu’à l’arrivée des Alliés en 1944.

En 1946, les recherches que Rita Levi-Montalcini avait mené pendant la guerre sur les poulets lui valent une invitation de la Washington University de Saint-Louis. Alors que cette invitation n’était au depart que d’une durée de six mois, la neurologue italienne va finalement rester trente ans dans le Missouri. C'est là qu'elle réussit, en 1952, l'exploit d'isoler le facteur de croissance nerveux, grâce à ses observations de certains tissus cancéreux qui provoquent une croissance rapide des cellules nerveuses. Parallèlement, elle dirige à partir de 1961, le Centre de recherche en neurobiologie de Rome et de 1969 à 1978 le laboratoire de biologie cellulaire du CNR (l’équivalent du CNRS).

En 1986, elle obtient la reconnaissance internationaleavec l’obtention du prix Nobel pour sa découverte révolutionnaire des « facteurs de croissance de cellules nerveuses » (nerve growth factor, NGF).

En 2001, Rita Levi-Montalcini a été nommée sénateur à vie pour « ses grands mérites dans le champ scientifique et social ».

Rita Levi-Montalcini est aussi à l'origine de la création, en 2002, de l’European Brain Research Institute (EBRI), un centre de recherche interdisciplinaire entièrement dédié à l'étude du cerveau et basé à Rome.

Infatigable, Rita Levi-Montalcini continue à travailler presque jusqu’au dernier jour. Ainsi, alors qu’elle était âgée de 101 ans, elle déclara après s’être cassé le col du femur : « Je vais très bien, physiquement et moralement, et je n'ai jamais travaillé avec autant d'enthousiasme comme au cours de cette dernière période de ma vie ».

Source : Legeneraliste.fr

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
Strasbourg

À Strasbourg, des généralistes réunis pour une formation, confinés pendant la fusillade

Les médecins du syndicat Agjir, antenne locale alsacienne de ReAGJIR, le regroupement autonome des généralistes jeunes installés et remplaçants, réunis mercredi soir à Strasbourg, devaient vivre...Commenter

Dépistage des cancers cutanés : le seul examen visuel ne suffit pas

Mélanome malin

À l’heure où s’ouvre à Paris le congrès annuel de la société française de dermatologie, cette revue Cochrane tombe à pic. Selon la conclusio... Commenter

Après l'enquête ‘Implant Files’, les industriels répondent

Radiographie du thorax d'un homme atteint de cardiomégalie montrant un pacemaker ou stimulateur cardiaque

Suite à l’enquête journalistique internationale « Implant Files » dénonçant les défauts d’évaluation, de surveillance et de traçabilité des... 1

Cardiologie LES ANTICOAGULANTS ORAUX DIRECTS DANS LA PRATIQUE QUOTIDIENNE Abonné

.

Les anticoagulants oraux directs (AOD) sont de plus en plus prescrits en France et dans le monde entier. Leurs indications majeures sont la... Commenter

BPCO UNE "BRONCHITE" DU FUMEUR Abonné

Cigarette

Souvent jugées bénignes par le patient, les exacerbations aiguës de BPCO comportent un risque vital. Le généraliste se doit de les... Commenter

A découvrir